Les Bourses européennes irrégulières à la mi-séance

le
0
IRRÉGULARITÉ DES BOURSES EUROPÉENNES À LA MI-SÉANCE
IRRÉGULARITÉ DES BOURSES EUROPÉENNES À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes, un temps soutenues par quelques résultats de sociétés et l'annonce d'une grosse fusion, étaient irrégulières à la mi-séance vendredi.

Dans le même temps, Wall Street est attendue en baisse en ouverture, les pertes des futures sur indices variant de 0,13% à 0,31%, prolongeant leur tendance de la veille.

La saison des trimestriels tourne à présent à plein régime aussi bien en Europe qu'aux Etats-Unis et les investisseurs n'ont guère d'autres éléments pour s'orienter en l'absence de statistiques économiques de poids.

Alors que les traders anticipent dorénavant une hausse des profits des entreprises aux Etats-Unis au troisième trimestre, la situation est plus difficile pour l'Europe.

Les résultats des entreprises européennes composant l'indice Stoxx 600 sont attendus en baisse de 12,9% en moyenne au troisième trimestre, les secteurs de l'énergie et de la banque devant subir les reculs les plus marqués, selon des données de Thomson Reuters I/B/E/S.

À Paris, le CAC 40 perd 0,11% à 4.535,16 points. À Francfort, le Dax progresse de 0,11% et à Londres, le FTSE avance de 0,23%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 avance de 0,08%, tandis que l'EuroStoxx 50 de la zone euro laisse 0,02% et que le Stoxx 600 progresse de 0,06%.

British American Tobacco (BAT) veut racheter le solde de son concurrent américain Reynolds American RAI.N pour 47 milliards de dollars (43 milliards d'euros) et regrouper des marques de cigarettes telles que Newport, Kent, Lucky Strike et Pall Mall au sein du premier groupe de tabac mondial cotéen Bourse.

L'action BAT gagne 3,28%, l'une des plus fortes hausses des indices FTSEurofirst et Stoxx 600. La plus forte hausse de ces deux indices revient au spécialiste des engrais norvégien Yara (+5,07%), grâce à des trimestriels meilleurs que prévu.

SAP, en tête des hausses de l'EuroStoxx 50 avec un gain de 3,04%, a annoncé vendredi avoir relevé la partie basse de sa fourchette de prévisions pour son résultat opérationnel 2016, le numéro un européen des logiciels prenant ainsi acte d'un "bon" troisième trimestre en termes de licences et anticipant de bonnes performances au quatrième.

SAP tire le compartiment des high techs qui progresse de 1,05%.

Essilor a publié vendredi un chiffre d'affaires du troisième trimestre impacté par le ralentissement de ses performances aux Etats Unis, ce qui le conduit à faire preuve de prudence pour la totalité de l'exercice en cours.

Ce que le marché sanctionne par un recul de 5,45% de l'action, le plus marqué de l'indice EuroStoxx 50.

Daimler perd 2,3%, deuxième plus forte baisse de l'EuroStoxx 50, la chute de la demande pour les poids lourds en Amérique du Nord ayant conduit le constructeur allemand à revoir à la baisse sa prévision de chiffre d'affaires 2016.

Il entraîne avec lui l'indice de l'automobile, qui laisse 0,74%, plus forte perte sectorielle du moment.

Ericsson, qui a annoncé vendredi une baisse de ses ventes au troisième trimestre en Amérique du Nord, son principal marché, attestant ainsi d'une mauvaise passe déjà préfigurée par les résultats provisoires annoncés la semaine passée, recule de 4,3%, également l'une des baisses notables de la matinée.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant