Les Bourses européennes hésitantes dans les premiers échanges

le
0
LA BOURSE DE PARIS EN LÉGÈRE BAISSE DANS LES PREMIERS ÉCHANGES
LA BOURSE DE PARIS EN LÉGÈRE BAISSE DANS LES PREMIERS ÉCHANGES

PARIS (Reuters) - Après une ouverture en légère hausse, les principales Bourses européennes sont hésitantes dans les premiers échanges vendredi, ne profitant pas de la bonne tenue de Wall Street et des places asiatiques dans un contexte de relatif optimisme des investisseurs au sujet des chiffres de créations d'emploi pour le mois de janvier aux Etats-Unis, attendus à 14h30.

À Paris, le CAC 40 recule de 0,12% (-5,05 points) à 4.183,05 points vers 09h50. À Francfort, le Dax cède 0,02% et à Londres, le FTSE avance de 0,02%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 abandonne 0,18% mais le FTSEurofirst 300 gagne 0,11%.

Les places européennes sont également portées par la progression de plus de 3,5% de l'action ArcelorMittal, plus forte hausse de l'indice FTSEurofirst 300, le numéro un de l'acier, considéré comme un bon baromètre de la santé du secteur industriel, ayant une vision prudemment positive de l'année 2014.

La Bourse de Tokyo a terminé en hausse de 2,17% et Wall Street a gagné plus de 1,2% jeudi en raison notamment d'inscriptions hebdomadaires nettement moins élevées que prévu, donnée considérée comme étant de bon augure pour la statistique générale de l'emploi.

Si elle est de fait supérieure aux attentes - les économistes prévoient 185.000 création d'emplois en janvier contre 74.000 en décembre - cette statistique de l'emploi américaine contribuera grandement à apaiser les inquiétudes au sujet de la croissance économique mondiale.

"Après les données de jeudi, nous prenons des positions longues avant celles d'aujourd'hui et, si elles sont bonnes, nous pouvons nous attendre à une jolie hausse", a noté Markus Huber, courtier chez Peregrine & Black.

Signe que les actions - actifs financiers faisant partie de ceux comme étant considérés à risque - sont revenues en grâce, l'indice MSCI des marchés émergents est en hausse de 0,71%.

Du côté des valeurs, l'action SBM Offshore chutait de près de 10%, plus forte baisse de l'indice Euro Stoxx 600, après qu'un ex-employé a dit que le groupe de services maritimes néerlandais a versé pour 185 millions d'euros de pots-de-vin entre 2005 et 2011, allégations qui, selon l'entreprise, sont à mettre en lien avec une enquête en cours sur d'éventuelles pratiques commerciales contraires aux règles.

Juste derrière, le titre Outotec plongeait de plus de 8% après que le spécialiste finlandais des technologies minières a annoncé des résultats trimestriels inférieurs aux attentes tout en prévoyant un recul de ses ventes en 2014.

Sur un marché des changes caractérisé par un retour au calme, le dollar est désormais en légère hausse face à un panier de devises internationales, ce qui peut expliquer le retournement à la baisse des cours du pétrole, qui pâtissent généralement de toute appréciation du billet vert.

Le contrat sur Bund allemand progressait de son côté de 0,27%, ce qui semble vouloir dire que certains acteurs de marché préfèrent encore jouer la carte de la prudence.

Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant