Les Bourses européennes font du surplace à la mi-séance

le
1
LES BOURSES EUROPÉENNES ÉVOLUENT PEU À LA MI-SÉANCE
LES BOURSES EUROPÉENNES ÉVOLUENT PEU À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Après leur ouverture en légère hausse, les Bourses européennes faisaient du surplace ou affichaient un infime recul jeudi vers la mi-séance, tout élan boursier étant limité par la situation en Irak, cette dernière devant également peser sur Wall Street.

À Paris, le CAC 40 prend 0,02% ( +0,70 point) à 4.461,30 points vers 11h15 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,01% tout comme le FTSE à Londres. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 est inchangé.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street irrégulière, légère hausse pour le Dow Jones, baisse pour le S&P 500 et le Nasdaq.

En Europe, la séance est pourtant animée par une activité de fusion & acquisition avec le fabricant de semi-conducteurs autrichien AMS (+3,8%) qui confirme discuter d'une reprise de son concurrent allemand Dialog Semiconductor (+5,5%) et le London Stock Exchange (+6,6%)qui veut acheter la société de services d'investissement et d'indices boursiers Frank Russell pour 2,7 milliards de dollars.

Le titre Danone prend 2,9% après que Natixis a relevé son conseil sur le titre de "neutre" à "achat", estimant que faute d'un redressement durable de sa rentabilité et de son profil de risque, le géant agroalimentaire français sera la cible d'une OPA.

La cote est toutefois tirée vers le bas par le secteur bancaire (-0,61%), les titres Standard Chartered et Barclays reculant autour de 4,5%, l'un pour avoir dit que ses bénéfices devraient baisser de manière substantielle et l'autre pour être à nouveau au coeur d'une procédure judiciaire.

La Syrie a effectué des frappes aériennes en Irak, a déclaré le Premier ministre irakien Nouri al Maliki, qui "salue" tout coup porté aux djihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), rapporte jeudi la BBC.

Les actifs financiers considérés comme étant à risque reculent très légèrement - euro et cours du pétrole notamment - tandis que le Bund allemand a effacé ses pertes et que franc suisse progresse.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fquiroga le jeudi 26 juin 2014 à 13:55

    Et le monde s'en f.oot....