Les Bourses européennes finissent en hausse, sauf Londres

le
0
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS (Reuters) - A l'exception de Londres, les principales Bourses européennes ont terminé en hausse vendredi, l'espoir que la Grèce et ses créanciers parviennent à un accord augmentant à l'approche de la date limite du 30 juin.

Les ministres des Finances de la zone euro se réunissent de nouveau samedi alors qu'Athènes risque de ne pas pouvoir honorer l'échéance de mardi pour un remboursement de 1,6 milliard d'euros au Fonds monétaire international (FMI) si un compromis n'est pas trouvé ce week-end.

A Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 0,35% (17,46 points) à 5.059,17 points et affiche un gain de 5,06% sur la semaine. Le Dax a gagné 0,17% à Francfort et la Bourse d'Athènes a progressé de 2,03%. En revanche à Londres, où les minières ont plongé dans le sillage des turbulences sur les marchés chinois, le Footsie a cédé 0,79%.

Les indices paneuropéens EuroStoxx 50 de la zone euro et FTSEurofirst 300 ont respectivement avancé de 0,45% et 0,17%.

L'incertitude demeure néanmoins quant à l'issue des discussions autour de la dette grecque, ce qui pèse sur l'euro. La monnaie européenne s'échange à 1,1139 dollar vers 17h50, en repli de 0,61% face au billet vert.

Les cours du pétrole sont orientés à la baisse à l'approche du 30 juin, date butoir pour un accord global sur le nucléaire iranien, alors que les discussions ont repris mardi à Vienne entre Téhéran et les grandes puissances occidentales.

(Caroline Valetkevitch, Alistair Smout et Lionel Laurent, Myriam Rivet pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant