Les Bourses européennes finissent en hausse

le
0
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont fini en hausse mercredi, portées par le secteur pétrolier et les producteurs d'énergie, tandis que la Bourse d'Athènes reculait après le report d'une réunion sur le plan d'aide à la Grèce.

L'attente des annonces dans la soirée de la Réserve fédérale américaine à l'issue de sa réunion de politique monétaire, qui sera suivie de près, jeudi, par la Banque du Japon, a limité les prises de risques sur les marchés.

À Paris, l'indice CAC 40 a terminé en hausse de 0,58% (26,22 points) à 4.559,40 points. Le Footsie britannique a pris 0,56% et le Dax allemand 0,39%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 a progressé de 0,29% et le FTSEurofirst 300 de 0,21%.

La Bourse d'Athènes a perdu 2,51% suite à l'annonce du report de la réunion de l'Eurogroupe, initialement prévue jeudi, qui devait débattre des deux plans de réformes pour débloquer de nouveaux prêts à la Grèce.

A la clôture en Europe, les marchés américains perdent un peu de terrain. L'annonce du premier recul du chiffre d'affaires d'Apple en plus de dix ans a pesé sur certaines valeurs technologiques européennes comme AMS, qui a perdu 2,62% sur le marché suisse.

Les valeurs pétrolières ont profité de la hausse du baril de brut, à des nouveaux plus hauts de l'année. Leur indice (+1,98%) affiche la plus forte hausse sectorielle du jour. Total, qui a également publié ses résultats trimestriels, s'est adjugé 2,81%. Statoil a pris 6,08% après un bénéfice d'exploitation supérieur aux attentes et la confirmation de ses prévisions annuelles malgré un environnement difficile.

Les énergéticiens allemands ont eu le vent en poupe après l'annonce d'une décision très attendue d'une commission nommée par le gouvernement recommandant qu'ils paient moins que prévu pour le stockage des déchets dans le cadre de la sortie du nucléaire. RWE a gagné 6,29% et E.ON 3,21%.

A Paris, EDF a encore pris 7,93%, ayant effacé ses pertes de lundi en deux séances. François Hollande a affirmé lundi que la France s'engagerait unilatéralement à donner un prix plancher au carbone.

A Paris, Cap Gemini a pris 6,43%, plus forte hausse du CAC 40, après avoir fait état d'une nette hausse de ses prises de commandes au premier trimestre, lui permettant de confirmer ses objectifs 2016.

Valeo (+3,88%) affiche la deuxième plus forte progression du CAC, au lendemain de la confirmation de ses objectifs 2016 après une croissance organique de 10% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, imputable à la demande en Europe, en Asie et aux Etats-Unis.

A Francfort, Adidas a bondi de 5,95%, une des plus fortes hausses de l'EuroFirst 300, après avoir relevé ses objectifs et annoncé une hausse de 35% de son résultat opérationnel au premier trimestre.

Sur le marché des changes, le dollar est en repli dans l'attente du communiqué de la Fed attendu à 18h00 GMT. Les marchés ne s'attendent pas à ce que la Fed modifie ses taux mais ils espèrent que la banque centrale confortera le scénario d'un relèvement de taux au début de l'été, en juin ou juillet. L'euro est en hausse de 0,18% contre le dollar, autour de 1,1317 dollar.

Le pétrole retombe un peu par rapport à ses nouveaux plus hauts de l'année, affecté dans l'après-midi par l'annonce par le gouvernement américain que les stocks de brut aux Etats-Unis avaient atteint un record la semaine dernière.

(Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant