Les Bourses européennes finissent à des plus bas de 3 semaines

le
0
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé mercredi à leurs plus bas niveaux de clôture depuis trois semaines, les inquiétudes concernant la croissance américaine et la situation budgétaire de l'Espagne reprenant le dessus.

A Paris, l'indice CAC 40 a perdu 1,14% pour clôturer à 3.430,15 points, juste sous sa moyenne mobile à 50 jours et sous son plus bas du 23 mars.

La Bourse de Londres a cédé 1,03% et celle de Francfort 1,13%. L'indice phare de la Bourse de Madrid a abandonné 1,96%.

Du côté des indices paneuropéens, l'EuroStoxx 50 a reculé de 1,13% à 2.496,68 points - sous sa moyenne mobile à 50 jours - et l'EuroFirst 300 a perdu 1,02% à 1.072,48 points - juste au-dessus de la sienne.

"Les marchés ont reculé avec les bancaires, notamment espagnoles en raison de perspectives économiques atones en Espagne, et de commandes de biens durables en demi-teinte aux Etats-Unis", commente Alexandre Le Drogoff, gérant spécialiste de l'analyse technique chez Talence Gestion.

Il estime que les prochains soutiens sont à 3.396 points pour le CAC 40, soit le "gap" ouvert le 8 mars, puis à 3.350-3.360 points, ses points bas de février et mars.

Du côté des valeurs, Total (-1,4%) a encore pesé sur le CAC 40, comme la veille, à la suite de la fuite de gaz sur un de ses gisements en mer du Nord.

Les valeurs bancaires et cycliques ont été parmi les plus affectées par le courant de ventes, notamment les banques espagnoles Banco Popular qui a perdu 3,31% et Bankia qui a cédé 3,61%.

Les cours du pétrole refluent, le Brent perdant 1,3% à 123,92 dollars le baril, après une hausse plus marquée que prévu des stocks américains la semaine dernière.

Juliette Rouillon, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant