Les Bourses européennes évoluent peu à la mi-séance

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES ATTENDENT LA CONFÉRENCE DE PRESSE DE MARIO DRAGHI
LES BOURSES EUROPÉENNES ATTENDENT LA CONFÉRENCE DE PRESSE DE MARIO DRAGHI

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes varient peu à la mi-séance dans l'attente de la conférence de presse de Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE), les interrogations sur la politique monétaire occultant pour une bonne part les nombreux résultats de sociétés publiés en début de journée.

À Paris, le CAC 40 abandonne 0,02% (-0,81 point) à 4.694,29 points à 10h35 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,32% et à Londres, le FTSE cède 0,08%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 avance de 0,09% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,17%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en légère hausse.

La BCE ne devrait annoncer aucune mesure nouvelle à l'issue de la réunion de son Conseil des gouverneurs à Malte mais Mario Draghi pourrait profiter de sa conférence de presse pour préparer le terrain à une extension future du programme d'assouplissement quantitatif (QE) lancé en mars.

La plupart des observateurs s'attendent à ce que la BCE attende, pour agir, la réunion de décembre, à l'occasion de laquelle elle publiera de nouvelles prévisions de croissance et d'inflation.

"On peut s'attendre à des échanges irréguliers avant la BCE mais le fait que les actions européennes soient stables à légèrement positives après la baisse de Wall Street hier reflète une amélioration du sentiment général", estime Giuseppe Sersale, gérant d'Anthilia Capital Partners.

Parmi les valeurs en vue, Orange gagne plus de 4%, la meilleure performance de l'EuroStoxx 50, après avoir fait état d'un chiffre d'affaires et d'un excédent brut d'exploitation en hausse pour la première fois depuis 2009 et il a relevé son objectif d'Ebitda annuel.

Le géant suisse de la pharmacie Roche prend quant à lui 1,26% après avoir relevé sa prévision de croissance de ses ventes pour cette année.

A la baisse, Publicis chute de 9,3%, de loin la plus forte baisse du CAC. Le groupe publicitaire a fait état d'une croissance organique particulièrement faible au troisième trimestre et a revu à la baisse sa prévision de croissance organique sur l'année.

Credit Suisse perd 3% au lendemain de l'annonce par la Banque nationale suisse (BNS) d'un durcissement de ses règles en matière de fonds propres, censées prévenir une éventuelle crise bancaire.

A Wall Street, la séance à venir devrait être animée entre autres par les résultats de Caterpillar et McDonald's, en attendant ceux de Microsoft et Amazon après la clôture.

(Sudip Kar-Gupta; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant