Les Bourses européennes évoluent en léger recul à la mi-séance

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES EN LÉGER RECUL À L'OUVERTURE
LES BOURSES EUROPÉENNES EN LÉGER RECUL À L'OUVERTURE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en légère baisse en début de séance mardi, les investisseurs semblant céder à la tentation des prises de bénéfice après la progression des dernières séances.

Une dizaine de minutes après le début des échanges, l'indice paneuropéen EuroStoxx 50 abandonne 0,14% et le FTSEurofirst 300 0,16%. À Paris, le CAC 40 cède 0,15% à 3.761,84 points; à Francfort, le Dax perd 0,34% et à Londres, le FTSE recule de 0,17%.

Parmi les baisses notables, Danone abandonne 1,3% en réaction à l'annonce de l'ouverture d'une enquête antitrust sur le marché chinois du lait infantile. À Francfort, le groupe de services de santé Fresenius chute de plus de 10% après l'annonce de l'intention des autorités américaines de réduire les financements des centres de dialyse aux Etats-Unis.

La Bourse de Tokyo a gagné 1,78% et clôturé au-dessus de 14.000 points pour la première fois depuis environ cinq semaines, rassurée par les derniers indicateurs américains et encouragée par le repli du yen.

À Wall Street lundi, le Standard & Poor's 500 a gagné 0,54% après avoir pris jusqu'à 1,27% en séance, les prises de profit limitant en fin de séance la hausse alimentée par les indices d'activité industrielle globalement meilleurs qu'attendu publiés en Europe et aux Etats-Unis, alors que le PMI chinois a déçu.

"Si l'on prend un peu de recul, on ne peut pas s'empêcher de constater que le sentiment général s'est nettement amélioré", note Philippe Gijsels, responsable de la recherche de BNP Paribas Fortis Global Markets à Bruxelles. "Les investisseurs attendent désormais le début de la saison des résultats."

La prudence pourrait l'emporter au cours des prochaines séances en attendant la réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) et les chiffres de l'emploi américains, qui seront précédés mercredi par l'enquête mensuelle ADP sur l'emploi privé aux Etats-Unis.

Sur le marché obligataire, le rendement des emprunts à dix ans portugais remonte après la démission surprise lundi soir du ministre des Finances Vitor Gaspar. Les futures sur le Bund allemand, eux, varient peu dans l'attente de la réunion de la BCE.

Côté changes, le dollar se stabilise non loin d'un plus haut de quatre semaines face à un panier de devises de référence mais cède un peu de terrain contre l'euro, autour de 1,3070.

Le dollar australien, lui, a cédé du terrain après le communiqué de politique monétaire de la Reserve Bank of Australia, qui a maintenu son taux directeur mais laisse la porte ouverte à une baisse au cours des prochains mois.

Quant au pétrole, il est soutenu par les tensions politiques en Egypte et l'annonce d'une baisse de la production libyenne, le Brent restant installé au-dessus de 103 dollars le baril.

Nicolas Delame pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant