Les Bourses européennes évoluent en hausse à la mi-séance

le
0

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes évoluent dans le vert jeudi à la mi-séance sur fond de regain d'espoir concernant l'issue des discussions entre la Grèce et ses créanciers, tandis que les futures suggèrent un début de séance inchangé à Wall Street.

Un haut responsable de l'Union européenne a déclaré jeudi à Reuters que la Grèce et ses créanciers pourraient conclure un accord sur les réformes et l'aide financière à temps pour qu'il soit soumis aux ministres des Finances de la zone euro lors de leur prochaine réunion, le 18 juin.

Vers 13h10, la Bourse d'Athènes bondit de 6,78%.

Au même moment, le CAC 40 avance de 0,51% à Paris, le DAX progresse de 0,69% à Francfort et le FTSE gagne 0,23% à Londres, tandis que les indices européens FTSEurofirst 300 et EuroStoxx 50 gagnent respectivement 0,50% et 0,67%.

A Paris, le titre Alstom affiche la plus forte baisse de l'Eurofirst 300 et cède près de 4%, des sources proches des régulateurs européens ayant indiqué que Bruxelles allait adresser une "communication des griefs" à General Electric, estimant que le rachat de la branche énergie du groupe français pas le conglomérat américain pourrait nuire à la concurrence.

En revanche le titre LVMH s'adjuge plus de 2% et figure parmi les plus fortes progressions des indices paneuropéens, porté par un relèvement de recommandation de JPMorgan.

L'action Vodafone enregistre l'un des plus forts replis en Europe (-3,22%) à la suite du détachement de son dividende.

Les cours du pétrole sont orientés à la baisse, l'influence de l'abaissement des prévisions de croissance mondiale 2015 de la Banque mondiale semblant surpasser celle du relèvement des attentes de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) concernant la demande mondiale.

(Atul Prakash; Myriam Rivet pour le service français, édité par Patrick Vignal)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant