Les Bourses européennes évoluent dans le vert à la mi-séance

le
0

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes évoluent toujours dans le vert lundi à la mi-séance, tirant profit de la baisse de l'euro, qui devrait soutenir l'économie de la zone euro et doper les bénéfices des entreprises exportatrices.

À Paris, l'indice CAC 40 prend 37,83 points (+0,76%) à 5.048,29 points vers 11h45 GMT. À Francfort, le Dax s'adjuge 1,13% à 12.036,57 points, dépassant le seuil des 12.000 points pour la première fois. A Londres, le FTSE gagne 0,53%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 avance de 0,73% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro prend 0,87%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent un rebond d'environ 0,3% à Wall Street après une clôture dans le rouge vendredi, dans l'attente des premiers indicateurs de l'activité industrielle aux Etats-Unis. La semaine sera également marquée par le communiqué mercredi de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine, qui pourrait donner le signal d'une prochaine remontée de ses taux directeurs pour la première fois depuis 2006.

L'euro est tombé à 1,0457 face au dollar sur les marchés asiatiques, son niveau le plus bas depuis janvier 2003, et affiche une décote de plus de 13% par rapport au billet vert depuis le début de l'année. Goldman Sachs voit l'euro à 80 cents d'ici 2017.

Selon des stratégistes, une baisse de 10% de l'euro par rapport à un panier de devises internationales de référence permettrait aux entreprises européennes d'accroître leurs bénéfices de 6 à 8% et une baisse de 16% se traduirait par une hausse des profits de 10 à 13% cette année.

La baisse de la monnaie unique s'est accentuée depuis le démarrage du plan de rachats massifs de dette souveraine de la Banque centrale européenne (BCE) ce mois-ci et qui se poursuivra au moins jusqu'en septembre 2016.

Sur le plan sectoriel, la quasi-totalité des indices du Stoxx 600 évoluent en territoire positif, amenés par l'automobile (+1,12%).

Le Brent de la mer du Nord continue sa glissade à 53,89 dollars (-1,43%) le baril en raison d'une offre mondiale toujours excédentaire.

Aux valeurs, Lafarge perd 4,83%, plus forte baisse du CAC, et Holcim cède 0,73%. Le cimentier suisse propose de modifier la parité d'échange en vue de la fusion avec le groupe français, pour la ramener à 0,875 action Holcim pour chaque titre Lafarge, selon une source proche du dossier. Lafarge s'est déclaré prêt à discuter d'un changement de parité mais a prévenu qu'il n'accepterait aucune autre modification.

Valeo gagne 1,21% après l'annonce du nouveau plan stratégique sur cinq ans de l'équipementier automobile.

Ailleurs en Europe, le producteur allemand de gaz industriels Linde gagné 1,25% après avoir annoncé viser une hausse du bénéfice brut d'exploitation pouvant aller jusqu'à près de 10% cette année.

Siemens signe l'une des meilleures performances du Dax avec un gain de 1,64%, son niveau le plus élevé en sept ans, à la faveur d'importants contrats remportés en Egypte..

A Milan, l'action Saipem a été réservée à la baisse et accuse une perte de 3,6%, liée selon les traders à la faiblesse du marché pétrolier.

(Jamie McGeever, Claude Chendjou pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant