Les Bourses européennes engluées dans l'incertitude

le
0

(AOF) - Les marchés européens ont fini proches de l’équilibre. L’indice CAC 40 a clôturé en repli de 0,39% à 4 370,26 points tandis que l’EuroStoxx50 a cédé 0,33% à 2 964,90 points. En revanche, d’autres indices européens ont échappé à la baisse, en particulier le Dax 30 (+0,11%) et le FTSE 100 (+0,12%). La tendance était également légèrement positive à Wall Street où le Dow Jones gagnait 0,19% vers 17h30.

A une semaine de la décision de politique monétaire de la Fed, les investisseurs ont limité leurs initiatives. Au cours de ces derniers jours, les propos contradictoires de plusieurs membres de la Fed concernant la politique monétaire ont en effet semé le trouble. L'incertitude étant élevée quant à savoir si la Banque centrale augmentera ses taux le 21 septembre, les investisseurs privilégient la prudence.

Aucun autre catalyseur n'était présent pour permettre un rebond des marchés actions. Même l'annonce de l'acquisition de Monsanto par Bayer pour 66 milliards de dollars, un record pour l'Allemagne, n'a pas eu d'influence positive sur les indices.

La séance a aussi été animée par plusieurs nouvelles décevantes dans le secteur du luxe. Plus fort repli du SBF 120, Hermès (-8,80%) a abandonné ses perspectives à moyen terme et le groupe suisse Richemont (-4,18%) a dévoilé des ventes décevantes. Elles ont entraîné dans leur sillage, LVMH (-2,25%) et Kering (-1,09%).

Le secteur des mines en Europe a, lui, profité de la hausse des cours des métaux industriels (+2,57% pour le cuivre notamment). Il a bénéficié d'une nouvelle rassurante pour l'économie de la Chine, grande consommatrice de ces produits. Le montant de nouveaux prêts bancaires en Chine s'est révélé être plus élevé qu'anticipé. Les établissements du pays ont prêté 948,7 milliards de yuans (126 milliards d'euros) en août là où les économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne 750 milliards de yuans.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant