Les Bourses européennes en territoire positif à l'ouverture

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES OUVRENT DANS LE VERT
LES BOURSES EUROPÉENNES OUVRENT DANS LE VERT

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert vendredi dans le vert, accentuant leurs gains de la veille dans le sillage de Wall Street, rassurée par des indicateurs économiques encourageants sur la reprise de l'économie américaine. A

L'indice CAC 40 prenait 0,47% à 4.697,46 points à Paris à 09h40, le Dax gagnait 0,49% à Francfort et le FTSE avançait de 0,61% à Londres.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro et le FTSEurofirst 300 progressent respectivement de 0,57% et 0,66%.

Aux valeurs, le titre Carrefour enregistre la plus forte hausse du CAC 40 et de l'EuroStoxx 50 avec un gain de 2,4% après l'annonce de solides résultats du troisième trimestre.

Nestlé est au contraire pénalisé par la révision à la baisse de son objectif de croissance organique 2015 après un troisième trimestre jugé décevant. L'action cède 2%.

L'indice sectoriel européen de l'automobile est stable, malgré l'annonce d'une progression de 9,8% des ventes de voitures en Europe le mois dernier en dépit du scandale Volkswagen.

Le titre du constructeur allemand, qui a annoncé jeudi qu'il rappellerait environ 8,5 millions de véhicules diesel en circulation dans l'Union européenne pour une remise aux normes, cède 1,56%, plus fort recul de l'EuroStoxx 50.

Hugo Boss plonge de près de 8% et accuse le plus fort recul du Stoxx 600, au lendemain de la révision en baisse de ses prévisions de ventes et de bénéfices pour 2015.

Comme le groupe allemand de mode, le secteur du luxe pâtit des inquiétudes concernant l'évolution de la demande en Chine. Kering, Hermès, Swatch et LVMH figurent parmi les prinipales baisses du FTSEurofirst 300, avec des reculs compris entre 1,2% et 2,1%.

L'action Montupet, dont la cotation avait été suspendue à sa demande jeudi, bondit de 14,3% à 70,80 euros au lendemain de l'annonce du projet de rachat de l'équipementier automobile français par son concurrent canadien Linamar au prix de 71,53 euros par action.

(Atul Prakash, Myriam Rivet pour le service français, édité par Benoît van Overstraeten)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant