Les Bourses européennes en repli dans les premiers échanges

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES EN REPLI DANS LES PREMIERS ÉCHANGES
LES BOURSES EUROPÉENNES EN REPLI DANS LES PREMIERS ÉCHANGES

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes s'inscrivent en repli lundi dans les premiers échanges, toujours inquiètes de la situation en Ukraine et au Proche-Orient, avant l'avalanche de résultats trimestriels attendue cette semaine.

À Paris, le CAC 40 cède 0,32%, soit 13,85 points, à 4.321,46 points vers 07h20 GMT. À Francfort, le Dax recule de 0,47% et à Londres, le FTSE cède 0,2%. L'indice EuroStoxx 50 perd 0,36% et le FTSEurofirst 300 0,28%.

La prudence reste de mise après le drame de l'avion de la Malaysia Airlines abattu jeudi dans l'est de l'Ukraine et l'offensive terrestre de l'armée israélienne dans la bande de Gaza.

Le Conseil de sécurité des Nations unies a exprimé son inquiétude dimanche face à l'escalade de la violence dans la bande de Gaza et appelé à la fin immédiate des hostilités, qui, selon le dernier bilan fourni par les services de santé palestiniens, ont tué 447 personnes côté palestinien.

Par ailleurs, le Conseil de sécurité doit voter lundi une résolution condamnant la destruction de l'avion de la Malaysia Airlines en Ukraine et demandant que les groupes armés ne compromettent pas l'intégrité du site du crash.

A Donetsk, grande ville de l'est de l'Ukraine tenue par les séparatistes, de violentes explosions ont été entendues lundi. Selon un chef des séparatistes, l'armée ukrainienne tentait de pénétrer dans la ville.

Dans ce contexte, les marchés russes poursuivent le repli entamé la semaine dernière et l'indice coté en dollar de la Bourse de Moscou cède 0,75%. Les investisseurs redoutent que l'Union européenne emboîte le pas aux Etats-Unis et durcissent leurs sanctions contre la Russie.

"Des sanctions de l'UE sont en vue", estiment des analystes de Sberbank Investment Research. "Les ministres des affaires étrangères de l'UE discuteront mardi d'un alourdissement des sanctions après les événements de la semaine dernière."

Seule statistique publiée lundi en Europe, les prix producteurs sont restés inchangés en juin en Allemagne, affichant sur un an un recul de 0,7%.

Aux valeurs, Tesco s'adjuge près de 2% à Londres après l'annonce du départ de son directeur général, qui paie ainsi des résultats moins bons qu'anticipé. Le "profit warning" du distributeur britannique pénalise cependant tout le secteur en Europe, avec Carrefour qui cède 0,66% et Sainsbury 0,7%.

A Amsterdam, Philips progresse de 0,64% après avoir publié ses résultats trimestriels..

La banque privée Julius Baer grimpe de 6,3% à Zürich après l'annonce de résultats meilleurs que prévu et de l'acquisition des activités de banque privée de Bank Leumi au Luxembourg et en Suisse.

A Paris, Soitec a ouvert en baisse de 1,75% après son augmentation de capital.

Les cours du pétrole se replient après avoir tenté un bref rebond la semaine dernière. Le baril de Brent s'échange sous les 107 dollars, tandis que le brut léger recule à environ 102,78 dollars.

(Mathilde Gardin pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant