Les Bourses européennes en repli à l'ouverture

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES OUVRENT EN BAISSE
LES BOURSES EUROPÉENNES OUVRENT EN BAISSE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluaient en repli de quelque 0,5% vendredi dans les premiers échanges, dans la foulée du recul de l'Asie et du surplace de Wall Street, sous le coup notamment de la baisse des valeurs médias dans le sillage de la chute de près de 30% de l'action Eutelsat.

À Paris, l'indice CAC 40 perd 0,38% à 4.277,09 points vers 07h50 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,5% et à Londres, le FTSE 0,35%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro abandonne 0,55% et le FTSEurofirst 300 0,43%.

Si les choses devaient en rester en là, cet indice, qui était en hausse de 0,36% sur la semaine à la clôture de jeudi, subirait une baisse hebdomadaire de 0,1%, la troisième de suite après les reculs de 2,14% et 2,93% les deux semaines précédentes.

Sous le coup notamment de la bonne tenue du dollar mais aussi d'un mouvement de prises de bénéfices et de propos de la Russie disant que le marché du pétrole risquait d'être saturé jusqu'en 2017, les cours du pétrole perdent entre 0,1% et 0,5%.

Au cours actuel de 48,04 dollars, le Brent est cependant en hausse de quelque 5% sur l'ensemble de la semaine, ce qui lui permet de compenser une bonne partie du recul de 5,7% de la semaine précédente.

L'indice regroupant les valeurs pétrolières européennes cède ainsi 0,12%, ce qui ramène son avance depuis le début de l'année à 3,9%, deuxième meilleure performance sectorielle sur la période derrière l'indice des matières premières.

L'une des plus fortes baisses sectorielles est le fait du compartiment médias, qui cède 1,36% sous le coup de la chute des actions de deux de ses composantes, les opérateurs satellites Eutelsat (-28,27%) et SES (-7,68%).

Après la clôture jeudi, Eutelsat, qui vient de se doter d'un nouveau patron, a dit anticiper pour l'exercice en cours et le suivant une marge brute d'exploitation (Ebitda) plus faible que prévu et une stagnation, voire une baisse de son chiffre d'affaires, pâtissant du ralentissement du marché des satellites.

Parmi les autres compartiments en baisse marquée, figurent l'assurance (-1,29%) et l'automobile (-0,40%).

Du côté des hausses de l'indice Euro Stoxx 50 figure Nokia, dont le titre reprend près de 3,5% après avoir plongé de quelque 11% sur les trois séances précédentes.

Les actions Bouygues (+3,4%) et Ubisoft (+5%) font également partie des plus fortes hausses du Stoxx 600, les investisseurs réservant un bon accueil aux résultats et aux objectifs des deux entreprises françaises.

Sur le marché des changes, le dollar marque une pause face au yen (-0,26%) mais progresse face à un panier de devises internationales (+0,25%), ce qui n'empêche pas l'or, recherché comme valeur refuge, de reprendre 0,92% après son repli de 1,1% la veille.

Le prix des Bunds allemands, autres actifs jugés sûrs, avance de 0,1%.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant