Les Bourses européennes en pause avant Yellen, Athènes grimpe

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES EN PAUSE, ATHÈNES EN NETTE HAUSSE
LES BOURSES EUROPÉENNES EN PAUSE, ATHÈNES EN NETTE HAUSSE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes marquent une pause mardi à l'ouverture dans une période de flottement après l'accord sur la Grèce et avant le discours de Janet Yellen, la présidente de la Réserve fédérale américaine.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,11% (5,20 points) à 4.867,50 points vers 09h30. Le Dax à Francfort et le FTSE à Londres sont quasi inchangés. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro prend 0,2% et le FTSEurofirst 300 0,03%, ce qui le laisse aux alentours de son plus haut de sept ans atteint lundi.

Après trois jours de fermeture, la Bourse d'Athènes réagit à son tour à l'accord conclu vendredi soir sur la dette de la Grèce. Son indice phare bondit de 7,2% avec notamment les valeurs bancaires, en hausse de 13%.

Les rendements des emprunts grecs à trois et cinq ans reculent respectivement de 279 et 214 points de base, à 13,37% et 12,24%.

Le gouvernement grec a communiqué dans la nuit de lundi à mardi la liste de ses projets de réformes économiques en échange d'une prolongation du programme d'aide financière de ses partenaires, a-t-on appris mardi auprès d'une source européenne, selon laquelle la Commission européenne considère cette liste comme "un bon point de départ en vue d'une conclusion fructueuse de son examen".

Les valeurs minières pourraient profiter des résultats meilleurs que prévu annoncés par BHP Billiton, leader mondial du secteur, dont le titre coté à Londres progresse de 3,6% à 1.602,5 pence.

Les valeurs bancaires européennes pourraient en revanche souffrir de l'enquête ouverte, selon le Wall Street Journal, sur au moins 10 grandes banques pour manipulation présumée des prix des métaux précieux.

Derrière les valeurs grecques, l'action Telefonica Deutschland signe la plus forte hausse du STOXX 600, plus de 6% à 5,05 euros, après avoir évalué à 250 millions d'euros les synergies attendues cette année de l'acquisition d'E-Plus, qui a donné naissance au premier opérateur mobile allemand par le nombre d'abonnés.

Janet Yellen s'exprimera à partir de 15h00 GMT devant la commission bancaire du Sénat américain. Les investisseurs guetteront dans les propos de la présidente de la Réserve fédérale des indices sur le calendrier du relèvement des taux d'intérêt aux Etats-Unis.

Le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, doit lui aussi s'exprimer ce mardi, à 15h00, lors d'un colloque à Francfort.

(Bertrand Boucey pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant