Les Bourses européennes en nette hausse à mi-séance

le
1
POURSUITE DU REBOND DES BOURSES EUROPÉENNES À MI-SÉANCE
POURSUITE DU REBOND DES BOURSES EUROPÉENNES À MI-SÉANCE

LONDRES/PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes sont en nette hausse à mi-séance et Wall Street est attendue dans le vert, les marchés actions étant repartis de l'avant après deux journées de forte baisse.

Le rebond est alimenté à la fois par la stabilisation de la livre sterling et de l'euro, l'espoir d'une meilleure coordination des réponses des banques centrales aux turbulences sur les marchés et la remontée des cours du pétrole.

À Paris, le CAC 40 gagne 2,54% (101,18 points) à 4.085,90 points vers 10h40 GMT. À Francfort, le Dax avance de 2,08% et à Londres, le FTSE s'adjuge 2,48%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 prend 2,3% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro 2,46%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse de plus de 1%.

Sur les deux séances précédentes, la Bourse de Londres avait chuté de près de 6%, celle de Francfort de 9,6% et Paris de 10,8%.

Les secteurs qui avaient le plus souffert depuis le résultat du vote britannique figurent parmi les plus favorisés par le rebond: l'indice Stoxx européen de l'assurance reprend 4%, celui des banques 2,72%, les services financiers 3,3%.

Pour Ion-Marc Valahu, gérant de Clairinvest, le fait que ni les dirigeants britanniques ni ceux du reste de l'Union européenne ne semblent empressés d'invoquer l'article 50 du traité de Lisbonne pour enclencher le mécanisme de sortie du Royaume-Uni de l'UE rassure les investisseurs.

"Au vu de l'ampleur du mouvement vendeur observé sur les deux dernières séances, un rebond est logique, et le fait qu'il n'y ait pas d'urgence à utiliser l'article 50 contribue à calmer un peu la situation", dit-il.

Les financières dominent le classement des meilleures performances de l'EuroStoxx 50: les banques italiennes Intesa Sanpaolo et UniCredit, particulièrement attaquées vendredi et lundi, rebondissent respectivement de 4,58% et 1,99%, Axa de 4,54%, BNP Paribas de 4,69%, la meilleure performance de l'EuroStoxx 50.

Le compartiment pétrolier est lui aussi entouré: les cours du brut étant repartis à la hausse face à la perspective d'une grève dans le secteur en Norvège, qui devrait réduire l'offre. L'indice Stoxx du pétrole et du gaz s'adjuge 1,57%.

Egalement en hausse notable, Volkswagen progresse de 2,92%. Selon une source proche du dossier, le groupe automobile allemand va verser plus de 15 milliards de dollars (13,6 milliards d'euros) pour régler une partie du scandale des émissions polluantes de ses véhicules diesel aux Etats-Unis.

Sur le marché des changes, la livre sterling évolue autour de 1,3340 dollar, s'éloignant du plus bas de 31 ans touché lundi à 1,3122. L'euro reprend lui aussi du terrain, non loin du seuil de 1,11 dollar.

La deuxième partie de la séance sera animée entre autres par les chiffres définitifs de la croissance américaine au premier trimestre, avant l"ouverture du sommet européen de Bruxelles.

(Sudip Kar-Gupta; Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • patmat63 il y a 5 mois

    que n'entends t on pas ici comme conn erie ou mensonges !