Les Bourses européennes en nette hausse à la mi-séance

le
0
NETTE HAUSSE DES BOURSES EUROPÉENNES À LA MI-SÉANCE
NETTE HAUSSE DES BOURSES EUROPÉENNES À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes sont en nette hausse à la mi-séance, évoluant sur des plus hauts d'au moins trois mois, soutenues par le rebond des prix du pétrole et des matières premières ainsi que des publications d'entreprises supérieures aux attentes.

Wall Street est attendue en hausse au lendemain d'un plus haut de neuf mois pour le Dow Jones, repassé au dessus de la barre des 18.000 points pour la première fois depuis le 21 juillet dernier.

À Paris, le CAC 40 progresse de 1,28% (57,67 points) à 4.564,47 points vers 10h00 GMT. A Francfort, le Dax avance de 2,22% tandis qu'à Londres, le FTSE prend 0,64% et s'établit à un plus haut depuis début décembre.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 gagne 1,4% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro 1,61%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse de l'ordre de 0,5% dans l'attente de nouvelles publications de résultats trimestriels avec notamment Goldman Sachs et Johnson & Johnson.

L'indice paneuropéen du secteur pétrolier et gazier gagne 1,08% avec le net rebond des cours du pétrole après leur trou d'air de lundi provoqué par l'échec de la réunion des pays producteurs, dimanche à Doha.

"Le rebond des cours par rapport aux points bas de lundi est assez étonnant. Cela soutient l'appétit pour le risque et soutient les devises liées aux matières premières", a dit Niels Christensen, stratégiste changes chez Nordea.

L'indice paneuropéen des ressources de base avance de 1,3%, emmené par Anglo American (+2,82%) et Rio Tinto (+1,28%).

Ce dernier a annoncé une hausse de 11% de ses livraisons de minerai de fer au premier trimestre, perçue par les investisseurs comme un nouveau signal de la stabilisation de l'économie de la Chine, premier importateur mondial de nombreuses matières premières.

Sur le front des publications, L'Oréal bondit de 4,95% et affiche la plus forte hausse du CAC 40 après avoir fait état lundi soir d'un chiffre d'affaires supérieur aux attentes au premier trimestre et promis une accélération de sa dynamique en cours d'année.

Publicis prend 4,47% après avoir rapporté mardi un chiffre d'affaires en croissance organique de 2,9% au cours du premier trimestre de l'année.

Danone avance de 3,61% après l'annonce d'une croissance organique de son chiffre d'affaires supérieure aux attentes au premier trimestre.

Sur le marché pétrolier, les cours du brut sont repartis à la hausse, soutenus par la grève au sein du secteur pétrolier au Koweït qui a temporairement réduit de plus de moitié la production de brut du pays.

Le cours du baril de Brent de la Mer du Nord est en hausse de 1,72% à 43,65 dollars, celui du West Texas Intermediate avance de 1,66% à 40,44 dollars.

La perturbation des approvisionnements liée au mouvement de grève au Koweït ne sera pas durable, soulignent toutefois des analystes qui s'attendent à ce que l'excédent d'offre sur le marché revienne sur le devant des préoccupations après l'échec des discussions entre pays producteurs sur un gel des pompages lors de leur réunion dimanche à Doha.

L'euro reste ferme à 1,1332 dollar, à l'approche de la réunion du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne qui se déroulera jeudi sur fond de critiques croissantes en Allemagne sur sa politique de taux ultra-bas.

(Marc Joanny, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant