Les Bourses européennes en légère hausse à mi-séance

le
0
LES MARCHÉS EUROPÉENS EN LÉGÈRE HAUSSE À MI-SÉANCE
LES MARCHÉS EUROPÉENS EN LÉGÈRE HAUSSE À MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes étaient en légère hausse lundi vers la mi-séance, dans des volumes peu étoffés en raison de la fermeture des marchés financiers britannique et américain pour cause de jour férié alors que le dollar est porté par les propos de Janet Yellen sur une possible remontée des taux d'intérêt aux Etats-Unis "dans les mois à venir".

À Paris, le CAC 40 gagne 0,04% (+1,72 point) à 4.516,45 points vers 10h05 GMT. À Francfort, la progression du Dax, de 0,29%, est plus marquée en raison de la faiblesse de l'euro face au dollar, évolution qui profite aux nombreuses valeurs exportatrices allemandes.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 perd cependant 0,04% mais l'EuroStoxx 50 de la zone euro progresse de 0,07%, ce dernier évoluant ainsi à un pic d'un mois.

Janet Yellen, la présidente de la Réserve fédérale américaine, a dit vendredi qu'un tour de vis monétaire pourrait intervenir "dans les mois à venir", renforçant ainsi l'hypothèse d'un nouvelle hausse des taux en juin ou en juillet, qui est désormais vue comme le signe de la bonne santé de l'économie des Etats-Unis.

Les marchés mondiaux semblent "bien préparés" à une hausse des taux d'intérêt cet été aux Etats-Unis, a déclaré lundi le président de l'antenne de la Réserve fédérale à St. Louis, sans fournir de date précise pour un éventuel tour de vis monétaire.

Face à un panier de devises internationales, le dollar se traite à un pic d'environ deux mois, à 95,728 (+0,22%). Face au seul yen, il progresse de 0,83%, à 111,13 yens, repassant la barre des 111 yens pour la première fois depuis fin avril. Contre l'euro, le billet vert avance de 0,21%, à 1,1136 dollar pour un euro.

Dans ce contexte de vigueur de la devise américaine, les cours du pétrole, également affectés par une remontée de la production au Canada, sont en baisse de 0,3% à 0,6%. L'or, sensible au cours du dollar, recule de 0,5%. Sur le marché obligataire, le prix des Bunds allemands perd 0,2%.

L'indice regroupant les valeurs européennes liées aux matières premières (-0,21%) accuse la plus forte baisse sectorielle, tandis que, de l'autre côté du spectre, le compartiment automobile (+1,27%) affiche la plus forte hausse.

Le secteur est notamment tiré vers le haut par le bonne tenue de l'action Fiat Chrysler Automobiles, qui reprend plus de 2% après avoir nettement reculé les deux séances précédentes. Depuis le début de l'année, le repli de la valeur revient à 25,5% contre -12,6% pour l'indice sectoriel.

L'une des plus fortes hausses du jour est le fait du titre PostNL, qui gagne plus de 3,54% après l'échec des négociations de fusion avec Bpost. Des informations de presse ont fait état d'un possible intérêt de Royal Mail. De son côte, l'action Bpost perd 1,3%.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant