Les Bourses européennes en légère hausse à la mi-séance

le
0
LA BOURSE DE PARIS AVANCE À LA MI-SÉANCE
LA BOURSE DE PARIS AVANCE À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes poursuivent leur légère hausse mardi à la mi-séance, et Wall Street est attendu sans réelle tendance, dans un contexte de statistique chinoise jugée encourageante et l'annonce des bons résultats d'Alcoa.

Le premier aluminier américain a annoncé lundi une hausse de son bénéfice trimestriel, ouvrant à cette occasion la saison des résultats.

Autre nouvelle bien accueillie par les investisseurs, la hausse des prix à la consommation a fortement ralenti en mars en Chine, selon des données officielles publiées mardi, éloignant ainsi la perspective d'un resserrement de la politique monétaire.

Cependant, cette hausse pourrait rester limitée après plusieurs statistiques européennes.

Le déficit commercial de la Grande-Bretagne s'est ainsi creusé plus que prévu en février, a annoncé mardi l'Office des statistiques.

En Allemagne, bien que l'excédent commercial soit en hausse en février, les importations ont fortement baissé, pour la troisième fois en quatre mois, ainsi que les exportations, ce qui éloigne les espoirs de voir la première économie de la zone euro tirer l'ensemble de la région hors de la récession.

En France, le déficit commercial s'est lui creusé à 6,011 milliards d'euros en février après 5,653 milliards en janvier, un chiffre révisé à la baisse, selon les données CVS/CJO publiées mardi par les Douanes.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,56% (20,66 points) à 3.687,44 points vers 10h40 GMT. À Francfort, le Dax progresse de 0,18% et à Londres, le FTSE est en hausse de 0,37%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 gagne 0,52%.

Aux valeurs, Telecom Italia (+3,48%) enregistre la deuxième plus forte hausse de l'EuroFirst 300, le hongkongais Hutchison Whampoa souhaitant racheter jusqu'à 29,9% du groupe italien, a-t-on appris mardi auprès d'une source proche des discussions.

EADS (-2,91%) enregistre la plus forte baisse de l'indice parisien, après l'annonce par Lagardère (-2,16%) d'un placement privé auprès d'investisseurs visant à céder sa participation de 7,35% dans le capital d'EADS.

Le yen poursuit sa reprise face au dollar alors qu'en séance, le billet vert a atteint son plus haut niveau contre la devise japonaise depuis mai 2009 à 99,67 yen. Selon les cambistes, il ne s'agit que d'une pause et la baisse du yen devrait reprendre rapidement dans la perspective de rachats massifs d'obligations par la Banque du Japon (BoJ).

Sur le marché obligataire les futures sur le Bund allemand poursuivent leur baisse, les investisseurs se tournant vers des actifs plus risqués après les bons résultats d'Alcoa.

Les cours du pétrole poursuivent leur hausse et le Brent est repassé au dessus de la barre des 105 dollars le baril, après la publication des bons chiffres de l'inflation chinoise, qui éloignent la perspective d'un resserrement de la politique monétaire et devrait soutenir la demande du deuxième pays consommateur de pétrole.

Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant