Les Bourses européennes en légère hausse à la mi-journée

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES EN LÉGÈRE HAUSSE À LA MI-SÉANCE
LES BOURSES EUROPÉENNES EN LÉGÈRE HAUSSE À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes restent en légère hausse jeudi à mi-séance tandis que les rendements obligataires atteignent des pics d'un an et demi dans des marchés qui naviguent entre l'amélioration des perspectives de croissance, les tensions autour de la Syrie et l'attente des conclusions de la réunion de la Banque centrale européenne (BCE).

La multiplication des signes de reprise économique -notamment pour la zone euro qui est sortie de la récession au deuxième trimestre après la plus longue crise de son histoire- a incité plusieurs brokers a relever leur recommandation sur les actions européennes, dont Citi et UBS cette semaine.

À Paris, l'indice CAC 40 progressait de 0,39% à 3.996,26 points vers 13h00. À Francfort, le Dax gagnait 0,3% et à Londres, le FTSE prenait 0,5%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 avançait de 0,31%, mené par les secteurs automobile (+1,6%) et bancaire (+1%).

Les futures sur indices signalent une ouverture étale à Wall Street.

"Les investisseurs attendent des orientations de la part des banques centrales et le marché n'a pas de tendance claire pour le moment", souligne Guillaume Dumans, responsable de la recherche chez 2Bremans.

La Banque d'Angleterre a laissé son taux directeur inchangé, ainsi que son programme de rachats d'actifs et la Banque centrale européenne ne devrait pas modifier ses taux non plus.

Parallèlement, le différend entre Barack Obama et Vladimir Poutine sur le dossier syrien risque de reléguer au second plan l'ordre du jour économique du sommet du G20 qui s'ouvre ce jeudi à Saint-Pétersbourg.

Aux valeurs, Telecom Italia s'adjuge plus de 6%, deuxième plus forte hausse de l'indice large Stoxx 600. Selon des sources proches du dossier, l'administrateur délégué de Telecom Italia, Franco Bernabe, cherche à faire évoluer le tour de table de l'opérateur et veut présenter un projet au conseil lors de sa réunion du 19 septembre.

En tête du Stoxx, Dixons Retail, numéro deux de la distribution d'électroménager et d'électronique grand public en Europe, s'adjuge 7,4% alors qu'il s'apprête à verser 69 millions d'euros à un fonds allemand afin qu'il reprenne sa filiale de commerce en ligne déficitaire Pixmania.

Les taux se tendent sur les marchés obligataires, le rendement du Bund allemand à 10 ans, référence de la zone euro, ayant brièvement dépassé les 2%, à quelques points de base de son plus haut de mars 2012 (2,04%), en attendant la réunion de la BCE qui semble avoir peu de marge de manoeuvre pour freiner la hausse des taux de marché avec l'amélioration de la conjoncture.

Le Trésor français a émis 8,385 milliards d'euros de dette à long terme et le taux à 10 ans à l'adjudication a atteint 2,57%, son plus haut niveau de l'année.

Sur le front du pétrole, le Brent mer du Nord se maintient au-dessus des 115 dollars le baril après les premiers succès remportés par Barack Obama pour obtenir le feu vert du Congrès à une intervention militaire en Syrie.

Le dollar oscille autour de son plus haut de six semaines, notamment face au yen après le statu quo de la Banque du Japon en matinée.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant