Les Bourses européennes en légère hausse à l'ouverture

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES COMMENCENT EN LÉGÈRE HAUSSE
LES BOURSES EUROPÉENNES COMMENCENT EN LÉGÈRE HAUSSE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes esquissent un léger rebond jeudi à l'ouverture pour une séance marquée par une série d'indices manufacturiers dans un climat attentiste à la veille de la publication des chiffres mensuels de l'emploi aux Etats-Unis.

Le CAC 40 parisien gagne 19,24 points (0,43%) à 4.457,46 dans les premiers échanges. Le Dax à Francfort prend 0,3%, tout comme le FTSE à Londres 0,46%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro et le FTSEurofirst 300 progressent respectivement de 0,47% et 0,42%.

Les marchés européens ont fini mercredi dans le rouge, pénalisés notamment par un net recul des cours du brut dans le sillage d'une augmentation plus forte que prévu des stocks de brut aux Etats-Unis.

Le pétrole remonte jeudi, le Brent de mer du Nord repassant la barre des 47 dollars le baril (+0,4%) dans un marché toujours très volatil.

La prudence est de mise également au Japon, où la Bourse de Tokyo a fini en hausse de 0,23%, portée par les financières dans l'espoir de nouvelles mesures d'assouplissement de la part de la Banque du Japon.

En Chine, la Bourse de Shanghai a perdu 0,73% l'annonce d'une stagnation de l'activité manufacturière au mois d'août.

En Europe, l'attention des investisseurs se focalisera dans un premier temps sur les résultats des enquêtes auprès des directeurs d'achats (PMI) sur l'activité manufacturière dans les principales économies de la zone euro ainsi qu'en Grande-Bretagne.

Aux valeurs, Orange, qui discute avec le premier opérateur mobile iranien, Mobile Telecommunication Company of Iran (MCI), en vue d'une éventuelle coopération dans plusieurs domaines, perd 1,2% dans les premiers échanges, la plus forte baisse du CAC.

La Bourse de New York a fini en baisse mercredi, le S&P-500 accusant sa première perte mensuelle depuis février.

Les traders joueront jeudi la prudence tout en surveillant les chiffres hebdomadaires des inscriptions au chômage aux Etats-Unis. Le marché attend surtout la statistique mensuelle de l'emploi, qui sera publiée vendredi et dira si la perspective d'une nouvelle hausse des taux d'intérêt aux Etats-Unis continue de se rapprocher.

Sur le marché des changes, le dollar est quasiment stable après avoir progressé pendant plusieurs séances sur l'anticipation d'un resserrement monétaire par la Réserve fédérale dans un avenir proche. L'euro, en très léger recul, se traite autour de 1,1148 dollar.

(Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant