Les Bourses européennes en légère hausse à l'ouverture

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES EN LÉGÈRE HAUSSE DANS LES PREMIERS ÉCHANGES
LES BOURSES EUROPÉENNES EN LÉGÈRE HAUSSE DANS LES PREMIERS ÉCHANGES

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en légère hausse vendredi, malgré des chiffres jugés décevants du secteur manufacturier chinois et des craintes liées à l'imminence de drastiques coupes budgétaires aux Etats-Unis.

L'indice PMI officiel des directeurs d'achats du secteur manufacturier en Chine s'est établi en février à son plus bas niveau de cinq mois, suggérant que le rythme de reprise de l'économie est modéré alors que la Chine a connu en 2012 sa croissance la plus faible depuis 1999.

L'euro est reparti à la hausse face au dollar mais reste proche de son plus bas de sept semaines de 1,3018 dollars atteint en début de semaine. "Nos économistes ont revu leur prévision et anticipent désormais une baisse de 25 points de base du taux de refinancement de la Banque centrale européenne la semaine prochaine ou en avril," a dit Vassili Serebriakov de chez BNP Paribas, ce qui limite l'attrait des cambistes pour la monnaie unique.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,12% (4,32 points) à 3.727,89 points vers 09h30. À Francfort, le Dax est en hausse de 0,13% et à Londres, le FTSE progresse de 0,10%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 gagne 0,03%.

Aux valeurs, Thales gagne plus de 11% à l'ouverture après la publication de ses résultats pour 2012.

L'opérateur belge Belgacom affiche une baisse de 6% après l'annonce vendredi qu'il anticipait pour cette année un recul compris entre 4% et 6% de son résultat brut d'exploitation (Ebitda).

A Londres, Lloyds baisse de 2,5%, la première banque de détail britannique ayant accusé une nouvelle perte en 2012.

Sur le marché obligataire, les futurs sur Bonds allemands sont en très légère baisse vendredi après avoir augmenté dans un contexte de crise politique en Italie et d'incertitudes liées aux coupes budgétaires aux Etats-Unis.

Sur le marché pétrolier, le Brent est en légère baisse, les mauvais chiffres de l'économie chinoise laissant entrevoir une baisse de la demande.

Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant