Les Bourses européennes en légère hausse

le
0
OUVERTURE DANS LE VERT DES BOURSES EUROPÉENNES
OUVERTURE DANS LE VERT DES BOURSES EUROPÉENNES

(Reuters) - Les principales Bourses européennes s'orientent en légère hausse mardi en début de séance après une ouverture stable, soutenues par le secteur bancaire qui poursuit son redressement et par quelques résultats de sociétés.

À Paris, l'indice CAC 40 avance de 8,26 points, soit 0,19%, à 4.423,72 points vers 07h20 GMT, dans des échanges calmes. Le Dax gagne 0,27% à Francfort et le FTSE progresse de 0,18% à Londres.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro prend 0,06% et le FTSEurofirst 300 0,27%.

Les valeurs bancaires restent bien orientées mais les valeurs des ressources de base subissent des prises de bénéfice après avoir signé lundi la meilleure performance sectorielle.

A Londres, l'indice FTSE 350 du secteur bancaire a dépassé pour la première fois sa clôture du 23 juin (3.411,75 points), veille du référendum sur le Brexit.

En tête du FTSEuforfirst 300, Altice bondit de 8%, sa meilleure séance en huit mois, devant sa filiale SFR Group (+6,8%), qui a publié des résultats trimestriels en baisse mais dit entrevoir une normalisation sur le front des prix sur le marché français des télécoms.

L'assureur britannique Standard Life (+3,2%), le spécialiste des solutions de paiements Worldpay (+2,8%) et le réassureur allemand Munich Re (+2,4%) sont également recherchés après leurs résultats qui sont ressortis meilleurs que prévu.

Pandora (-5%) et Legal & General (-4,4%) sont à l'inverse sanctionnés après leurs publications, tandis que Randstad (-2,8%) pâtit de l'annonce du rachat de l'américain Monster pour 429 millions de dollars (387 millions d'euros).

Dans la distribution, Metro perd 1,7% après un abaissement de la recommandtion d'Exane BNP Paribas.

Le dollar est stable face à l'euro et au yen sur le marché des changes mais le sterling a reculé à des plus bas d'un mois, autour de 1,2984 dollar et 1,1715 pour un euro, en réaction aux déclarations d'un membre du conseil de politique monétaire de la Banque d'Angleterre, Ian McCafferty, qui dans une tribune dans le Times juge qu'une nouvelle baisse de taux risque d'être nécessaire après celle annoncée jeudi dernier.

Les cours du pétrole, en repli de 1% environ pour le Brent de mer du Nord, subissent des prises de bénéfice après leur bond de près de 3% la veille.

(Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant