Les Bourses européennes en léger recul à l'ouverture

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES DANS LE ROUGE DANS LES PREMIERS ÉCHANGES
LES BOURSES EUROPÉENNES DANS LE ROUGE DANS LES PREMIERS ÉCHANGES

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en légère baisse mardi, à l'image des places asiatiques, les investisseurs consolidant leurs gains après les plus hauts des dernières séances.

À Paris, le CAC 40 perd 0,12% (4,70 points) à 3.831,95 points vers 09h20. Au même moment à Francfort, le Dax est en baisse de 0,06% et à Londres, le FTSE recule de 0,04%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 perd 0,1%.

La Bourse de Tokyo a cédé 0,28%, sous l'influence de prises de bénéfice après huit séances de hausse, et Shanghai a enregistré sa quatrième séance consécutive de repli mardi.

Le marché attend la publication, dans la matinée, de la production industrielle et de la balance commerciale britanniques. En Allemagne, les prix à la consommation ont augmenté de 0,6% en février, avec un taux d'inflation de 1,5% sur un an, a annoncé mardi l'Office fédéral de la statistique en confirmant son estimation préliminaire du 28 février.

Aux valeurs, Accor gagne 2,61%, signant la plus forte hausse de l'indice CAC 40 après qu'UBS a relevé son conseil sur la valeur de "neutre" à "acheter".

Virbac gagne 2,56% à l'ouverture après la publication des résultats 2012 et l'annonce qu'il espérait tirer parti de sa dernière acquisition et de sa politique de maîtrise des coûts pour améliorer cette année ses marges.

Plus forte baisse du FTSEurofirst 300, la société foncière britannique British Land recule de 2,84% après l'annonce d'une émission de 90 millions d'actions nouvelles destinée à financer de nouveaux investissements.

A Francfort, l'opérateur aéroportuaire Fraport lâche 2,70% après l'annonce de prévisions de résultats 2013 inférieures aux attentes.

Sur le marché obligataire, les futurs sur Bonds allemands sont stables, les bons chiffres de l'emploi américain publiés vendredi augmentant l'appétit pour le risque des investisseurs. Malgré l'annonce vendredi de l'abaissement de la note souveraine du pays par Fitch Ratings, le rendement des obligations italiennes à dix ans se détend légèrement.

L'euro est en légère baisse face à la monnaie américaine mais se maintient autour de 1,30 dollar, près de son plus bas de trois mois touché vendredi.

Le yen a touché son plus bas de trois ans et demi face au billet vert et reste proche de ce niveau, les cambistes anticipant des mesures d'assouplissement monétaire de la Banque centrale du Japon (BoJ) peut-être dès la semaine prochaine, avant même la prochaine réunion monétaire des 3-4 avril qui sera la première du nouveau gouverneur désigné Haruhiko Kuroda.

Les cours du pétrole restent orientés à la baisse, avec un baril de Brent sous la barre des 110 dollars, dans un contexte de hausse du dollar et de crainte d'un ralentissement de la demande chinoise.

Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Véronique Tison

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant