Les Bourses européennes en hausse dans les premiers échanges

le
0
LA BOURSE DE PARIS OUVRE EN HAUSSE
LA BOURSE DE PARIS OUVRE EN HAUSSE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluaient en hausse de près de 1% lundi dans les premiers échanges, se stabilisant quelque peu après leur creux de plus d'un an touché vendredi et ce en dépit d'un nouvel accès de faiblesse des cours du pétrole - un des facteurs à l'origine du plongeon des marchés actions depuis le début de l'année - avec la levée des sanctions contre l'Iran.

À Paris, l'indice CAC 40 regagne 0,83% à 4.246,03 points vers 09h30 après un recul de 2,38% vendredi. À Francfort, le DAX prend 0,97% et le FTSE s'octroie 0,69% à Londres, L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro progresse de 0,83% et le FTSEurofirst 300 de 1,04%.

Auparavant, la Bourse de Tokyo avait fini en baisse de 1,12%, à son plus bas niveau depuis un an, les investisseurs restant préoccupés par les perspectives économiques en Chine et par la chute des cours du pétrole. Ces mêmes raisons, auxquelles s'ajoutent les craintes d'un ralentissement aux Etats-Unis, ont fait revenir l'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Tokyo) à un creux de plus de quatre ans.

En raison de la fermeture des marchés américains pour cause de Martin Luther King's Day, les volumes des échanges risquent d'être moins étoffés qu'à l'accoutumée ce lundi, ce qui pourrait exacerber la volatilité.

Les cours du pétrole reculaient de plus de 1% peu après l'ouverture des Bourses européennes, le Brent repassant même à un moment donné sous la barre des 28 dollars le baril, ce qui ne lui était pas arrivé depuis 2003.

Les sanctions économiques et financières contre l'Iran ont été levées, l'AIEA ayant reconnu que Téhéran avait respecté ses engagements liés à l'accord sur le nucléaire conclu avec les grandes puissances en juillet dernier.

L'indice regroupant les valeurs énergétiques européennes, en baisse de quelque 10,5% depuis le début de l'année, affiche la plus faible hausse sectorielle (+0,65%), tous les compartiments étant dans le vert.

L'une des hausses les plus marquées est à mettre à l'actif de l'indice automobile, qui gagne quelque 1,64%, grâce notamment au titre Volkswagen (+2,2%). Sa baisse depuis le début de l'année revient ainsi à 15,3%.

L'indice regroupant les valeurs européennes du tourisme et du transport aérien avance de son côté de 1,47%, ce qui limite son recul à moins de 9% sur les premiers jours de 2016.

Du côté des valeurs individuelles, le titre Ericsson (+4,6%) enregistre la plus forte hausse du jour, porté par un relèvement de recommandation de Nordea Markets.

A l'autre bout du spectre, l'action Casino perd 4,2% après que Standard & Poor's a menacé au cours du week-end à reléguer en catégorie "spéculative" la note de crédit du distributeur français.,

Sur le marché des changes, le dollar, le yen et le franc suisse, devises souvent prisées pour leur statut de valeur refuge, s'inscrivent en légère hausse. En revanche, le Bund allemand et l'or sont en légère baisse.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant