Les Bourses européennes en hausse à mi-séance

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES DANS LE VERT À MI-SÉANCE
LES BOURSES EUROPÉENNES DANS LE VERT À MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes sont en hausse infime vendredi à mi-séance, profitant moins que Wall Street la veille du relatif optimisme des investisseurs au sujet des créations d'emploi pour le mois de janvier aux Etats-Unis, attendues à 14h30.

De son côté, l'euro accuse un léger recul après la décision de la Cour constitutionnelle allemande de transmettre à la justice de l'Union européenne une plainte déposée contre la Banque centrale européenne (BCE) au sujet de son programme de rachats obligataires (OMT).

A priori, étant donné le "biais" fédéral de la Cour de justice européenne, le statut juridique de ce programme devrait être conforté avec ce transfert mais la procédure risque de prendre du temps, ce qui laisse encore planer une petite dose d'incertitude.

À Paris, le CAC 40 avance de 0,17% (+ 6,98 points) à 4.195,08 points vers 13h05. À Francfort, le Dax prend 0,2% et à Londres, le FTSE 0,1%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 gagne 0,15%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse d'au moins 0,2%, alors que la place boursière avait déjà progressé de plus de 1,2% jeudi, en raison notamment d'inscriptions hebdomadaires nettement moins élevées que prévu, donnée considérée comme étant de bon augure pour la statistique générale de l'emploi.

Si elle est de fait supérieure aux attentes - les économistes prévoient 185.000 création d'emplois en janvier contre 74.000 en décembre - cette statistique de l'emploi américaine contribuera grandement à apaiser les inquiétudes au sujet de la croissance économique mondiale.

Alexandre Baradez, analyste de marché en chef chez IG France, a noté que tout chiffre en deçà du consensus était au contraire susceptible de refaire plonger les marchés actions, qui ont mal commencé l'année en raison des turbulences sur les marchés émergents.

En attendant la statistique, l'indice MSCI des marchés émergents est en hausse de 0,64% et des monnaies qui avaient été fortement attaquées ces dernières semaines, comme la livre turque et le rand sud-africain, reprennent quelques couleurs.

Ceci étant dit, des données Thomson Reuters Lipper montrent que de grosses sommes continuent d'être retirées des marchés actions des pays émergents.

Le contrat sur Bund allemand progressait de son côté de 0,26%, ce qui semble vouloir dire que certains acteurs de marché préfèrent encore jouer la carte de la prudence.

Les cours du pétrole sont irréguliers depuis le début de la journée, le Brent évoluant tout juste dans le vert au-dessus de la barre des 107 dollars tandis que le WTI est en léger repli.

Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant