Les Bourses européennes en hausse à la mi-séance

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES DANS LE VERT À LA MI-SÉANCE
LES BOURSES EUROPÉENNES DANS LE VERT À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes se sont pour la plupart retournées en hausse mardi à la mi-séance, la bonne tenue des valeurs minières et bancaires effaçant l'impact d'un secteur du luxe tiré vers le bas par un chiffre d'affaires trimestriel de LVMH jugé décevant, tandis que Wall Street est attendue en légère progression à l'ouverture après son repli de la veille.

À Paris, le CAC 40 avance de 0,14% (+6,13 points) à 4.318,76 points vers 10h50 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,36% mais à Londres, le FTSE cède 0,01%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 progresse de 0,22% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,38 %.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street allant de 0,2% à 0,35%.

Si le dollar se reprend quelque peu face au yen après son nouveau creux de 17 mois touché lundi, il recule de 0,1% face à un panier de devises internationales après être tombé plus tôt en séance à un creux de près de huit mois à 93,673.

Cet accès de faiblesse du billet vert contribue à la hausse du secteur des mines et des matières premières, également porté par une note de Goldman Sachs disant que la pression des sidérurgistes chinois sur le secteur de l'acier européen se fait moins forte.

Le compartiment est également tiré par le rebond des cours du cuivre, en hausse de 0,54% après un creux de sept semaines touché la veille, à la faveur notamment de déclarations du vice-ministre chinois des Finances disant qu'une réforme de la taxe sur la valeur ajoutée censée entrer en vigueur le 1er mai allait soutenir l'économie et accélérer les ajustements structurels.

Les cours du pétrole avancent de 0,4% à 0,7% après avoir fortement progressé à la faveur des anticipations des intervenants de marché avant la réunion des producteurs pétroliers, prévue dimanche à Doha. Ils espèrent que cette réunion stimulera les cours avec un gel de la production.

L'indice regroupant les valeurs liées aux matières premières, le seul à être dans le vert depuis le début de l'année, avance de 2,61%, avec notamment un bond de 5,49% d'Anglo American et une progression de 2,6% d'ArcelorMittal.

L'indice regroupant les valeurs bancaires (+1,52%) enregistre la deuxième plus forte hausse sectorielle, tiré vers le haut par les banques italiennes qui réagissent positivement à l'annonce, faite lundi, de la mise en place d'un fonds de soutien du secteur dans le pays.

L'indice regroupant les valeurs bancaires italiennes, qui avait déjà bondi de 7,47% vendredi dans l'anticipation de l'annonce de la création du fonds puis encore de 2,84% lundi, avance de 1,33%.

Le titre LVMH cède 2,81%, accusant la plus fortes baisse du Stoxx 50, après que le géant du luxe a fait état lundi, après la clôture de la Bourse de Paris, d'un chiffre d'affaires inférieur aux attentes, plombé par la stagnation des ventes de sa division phare, la mode-maroquinerie, qui a pâti d'une baisse de ses ventes en France et en Asie, hors Japon.

Les actions Christian Dior (-1,72%), Burberry (-2,54%) et Kering (-0,73%) figurent également parmi les plus fortes baisses du jour et l'indice regroupant les valeurs européennes du luxe et des biens de consommation courante subit un des replis sectoriels les plus marqués (-0,54%) à ce stade de la séance, derrière un indice technologique (-0,69%) affecté par le recul de plus de 3% de l'action STMicroelectronics.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant