Les Bourses européennes en hausse à la mi-séance

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES EN HAUSSE À LA MI-SÉANCE
LES BOURSES EUROPÉENNES EN HAUSSE À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes sont en hausse à la mi-séance jeudi, les investisseurs trouvant des raisons d'espérer après la reprise des pourparlers entre la Grèce et ses créanciers privés.

Des adjudications réussies de la part de l'Espagne et de la France et la perspective d'une levée de fonds par le Fonds monétaire international (FMI) pour amortir la crise en zone euro alimentent aussi la tendance, de même que des soutiens techniques.

Le CAC 40 progresse de 0,83% à 3.291,66 points vers 11h30 GMT, tandis que l'indice paneuropéen Eurostoxx 50 gagne 0,73% à 2.407,91 points. A Francfort, le Dax prend 0,23%, tandis que le FTSE londonien s'adjuge 0,2%.

Carrefour, qui a publié avant-Bourse son chiffre d'affaires et apporté des précisions sur ses prévisions de résultats, recule de 2,18% .

Alstom grimpe de 11% après avoir dit tabler pour le premier trimestre de cette année sur "un fort niveau de commandes" et des ventes "en net progrès" par rapport aux trimestres précédents.

De son côté, Commerzbank bondit de 12%. La banque allemande a annoncé une série de mesures pour combler un manque en fonds propres de plus de cinq milliards d'euros consistant à mettre des résultats en réserve et à réduire ses actifs risqués plutôt que d'avoir recours à un sauvetage sur fonds publics.

Selon trois sources proches des négociations en Grèce, les discussions sur l'échange de dette, qui ont repris mercredi, se poursuivent mais de nombreux progrès doivent encore être réalisés avant qu'un accord entre Athènes et ses créanciers privés soit trouvé.

Par ailleurs, le FMI estime qu'il a besoin de lever jusqu'à 600 milliards de dollars (468 milliards d'euros) de ressources financières supplémentaires pour pouvoir prêter aux pays souffrant des retombées de la crise de la dette, a-t-on appris mercredi de sources du FMI. Selon un responsable gouvernemental nippon, le Japon est prêt à accorder des prêts bilatéraux au Fonds afin de soutenir les efforts de l'Europe face à la crise, mais souhaite que les Etats européens prennent également de solides mesures pour en venir à bout.

Les investisseurs suivront ce jeudi une série de statistiques américaines, dont celle relative à l'inflation, ainsi que la publication aux Etats-Unis des résultats de Bank of America, que le marché espère solides après ceux de Goldman Sachs.

Microsoft ou encore Intel dévoileront également leurs trimestriels.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant