Les Bourses européennes en hausse à la mi-séance

le
0
LA BOURSE DE PARIS DANS LE VERT À LA MI-SÉANCE
LA BOURSE DE PARIS DANS LE VERT À LA MI-SÉANCE

(Reuters) - Les Bourses européennes sont en orientées à la hausse à la mi-séance et Wall Street est attendu dans le vert à l'ouverture après l'annonce par la Banque du Japon d'une refonte de sa politique monétaire qui la conduira à accélérer ses achats d'actifs sur les marchés.

Les Bourses européennes bénéficient aussi du bon déroulement d'une adjudication obligataire espagnole.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,84% à 3.786,47 points à 12h33. À Francfort, le Dax prend 0,43% au même moment et l'indice EuroStoxx 50 affiche une progression de 0,91%. A Londres, le FTSE est quasiment inchangé, pénalisé entre autres par les valeurs liées aux matières premières.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse d'environ 0,4%.

Si la Banque du Japon a favorisé la hausse des marchés actions, la prudence reste de mise avant les conclussions des réunions de politique monétaire de la Banque d'Angleterre et surtout de la Banque centrale européenne (BCE). Le président de cette dernière, Mario Draghi, pourrait délivrer au cours de sa conférence de presse mensuelle des indications sur l'éventualité d'une baisse des taux au cours des prochains mois.

Les indices PMI du secteur des services dans la zone euro sont venus apporter un nouvel argument en faveur d'un tel assouplissement: les résultats définitifs des enquêtes de mars montrent une contraction accrue de l'activité dans plusieurs pays, dont la France, et un ralentissement de la croissance en Allemagne.

Les PMI ont contribué au repli de l'euro, brièvement revenu sous 1,28 dollar.

Mais pour les cambistes, c'est bien la baisse du yen qui constitue le facteur marquant de la journée: la devise japonaise perd plus de 2,3% face à la monnaie unique européenne et plus de 2,5% face au billet vert après les annonces de la Banque du Japon, qui vont au-delà de ce qu'attendaient beaucoup d'investisseurs.

Le repli du yen favorise entre autres Renault, l'une des rares valeurs exposées directement au marché japonais par le biais de Nissan: le titre prend près de 4%.

Sur le marché obligataire, les rendements espagnols étaient orientés à la baisse après une adjudication réussie de 4,3 milliards d'euros, un montant supérieur aux prévisions.

Le pétrole, lui, remonte après la forte chute - la plus importante depuis cinq mois - provoquée mercredi par l'annonce d'une augmentation marquée des stocks aux Etats-Unis, qui a accentué l'impact baissier de l'indice ISM des services.

Marc Angrand pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant