Les Bourses européennes en hausse à la mi-séance

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES EN HAUSSE À LA MI-SÉANCE
LES BOURSES EUROPÉENNES EN HAUSSE À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes accentuent leur progression à mi-séance mardi, aidées par la hausse bien plus forte que prévu de l'indice ZEW en février et par la perspective d'une ouverture positive à Wall Street.

A 11h40 GMT, l'indice CAC 40 à Paris affiche une progression de 37,02 points ou 1,01% à 3.704,06 et le Dax-30 à Francfort avance de 0,77%. A Londres, le FTSE-100, sous-performe avec un gain de 0,28%.

L'indice paneuropéen EuroStoxx 50, en baisse de près de 6% depuis le début février, regagne 0,72% à 2.625,42 points et l'Eurofirst 300 prend 0,57%.

A ce stade, les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture en légère hausse à Wall Street au lendemain du jour férié du "Presidents' Day".

Après une ouverture en hausse modeste, les Bourses européennes ont accru leur avance dans la matinée, Paris en tête après les bons résultats de Danone.

L'annonce d'un indice ZEW à 48,2 en février, à son meilleur niveau depuis avril 2010, a apporté un coup de pouce supplémentaire en confirmant une nette amélioration du sentiment des investisseurs et analystes allemands.

"Le fait que l'indice soit maintenant clairement installé en territoire positif montre qu'une grande majorité des investisseurs anticipent une amélioration des conditions économiques dans les six prochains mois", explique Jennifer McKeown, économiste chez Capital Economics. "Mais attention, l'indice ZEW n'a jamais été corrélé au PIB et il faudra attendre les enquêtes sur l'activité pour avoir confirmation de ce redressement."

Danone (+4,80%) signe la meilleure performance de l'EuroStoxx50 et du FTSEurofirst 300 après la publication de résultats 2012 meilleurs qu'attendu.

Carrefour (+1,52%) se signale également après des commentaires positifs de JP Morgan, qui a entamé sa couverture avec une recommandation "surpondérer".

Plus forte baisse du FTSEurofirst 300, Vodafone perd 2,82% après un déclassement de Bernstein, passé de "performance en ligne" à "sous-performance" sur l'opérateur télécoms.

InterContinental Hotels pèse aussi sur la Bourse de Londres avec un recul de 1,61%, sur des prises de bénéfice et malgré l'annonce de bons résultats . Le titre du groupe hôtelier avait atteint un plus haut lundi et plusieurs intermédiaires ont réduit leur recommandation en le jugeant correctement valorisé.

A Paris, Natixis reperd 2,01% sur des prises de bénéfices au lendemain de son envolée de plus de 27%.

Sur le marché des changes, l'euro a atteint un plus haut du jour de 1,3374 dollar en réaction à l'indice ZEW mais a ensuite rétrocédé ses gains pour de nouveau faire du surplace autour de 1,3350. Le yen reprend de son côté environ 0,5% face au dollar et à l'euro.

Sur le marché obligataire, l'indice ZEW meilleur que prévu a d'abord fait reculer les Bunds mais les fonds d'Etat allemands sont ensuite repartis à la hausse en réaction à la baisse de la composante de l'indice qui mesure les conditions actuelles. L'Espagne, par ailleurs, a rencontré une forte demande pour son adjudication du jour, qui portait sur quatre milliards d'euros de bons à trois et neuf mois.

Sur le marché pétrolier, le Brent de mer du Nord se stabilise à 117,32 dollars (-0,05%) tout en conservant un gain de plus de 9% depuis le début de l'année.

Véronique Tison pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant