Les Bourses européennes en hausse à l'ouverture

le
0
OUVERTURE EN HAUSSE DES BOURSES EUROPÉENNES
OUVERTURE EN HAUSSE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en hausse mardi et l'indice Eurofirst300 a atteint son plus haut niveau en deux ans, malgré les nouvelles inquiétudes que suscite la situation économique et politique en Europe.

Cependant, les investisseurs resteront attentifs aux indices PMI pour les services de la France, de l'Allemagne l'Italie et la zone euro, publiés dans la matinée.

Nouvelle encourageante en Europe, lundi les ministres des Finances de la zone euro se sont engagés à s'entendre sur un programme de renflouement de Chypre mais il reste encore à en préciser les modalités de financement.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,99% (37,64 points) à 3.748,89 points après vingt minutes d'échanges. À Francfort, le Dax progresse de 1,17% et à Londres, le FTSE est en hausse de 0,59%.

L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 progresse de 1,22% mais a perdu près de 5% depuis son plus haut atteint fin janvier, en raison de l'incertitude politique dans les pays du sud de l'Europe et une série de résultats inférieurs aux attentes.

Aux valeurs, Deutsch Post DHL s'adjuge 2,97% à l'ouverture et signe la deuxième meilleure performance de l'Eurofirst 300, après avoir publié des résultats en hausse, légèrement supérieurs aux attentes, et dit attendre pour 2013 une nouvelle amélioration de son bénéfice d'exploitation.

RWE gagne près de 2,77% après la publication d'un bénéfice d'exploitation en hausse de 10,1% en 2012, bien supérieur aux attentes, et la confirmation de ses perspectives pour cette année.

Banco Popolare, quatrième banque italienne, perd en revanche 1,72% à l'ouverture après avoir a annoncé tard lundi soir qu'elle publierait probablement une perte bien supérieure aux attentes pour 2012.

A Paris, Neopost progresse de 3,14% après avoir annoncé vouloir au moins doubler la croissance de son chiffre d'affaires cette année.

Sur le marché obligataire, le futures sur Bunds allemands sont en légère baisse, l'éventualité de rachat d'obligations par la BCE venant contre-balancer les craintes liées à l'incertitude politique en Italie.

L'euro est en légère hausse mais reste coincé aux alentours de 1,30 dollar, tandis que le billet vert et reparti à la baisse face au yen.

Sur le marché pétrolier, le Brent est reparti à la hausse malgré le contexte d'inquiétude liée aux coupes budgétaires américaines et aux mauvais chiffres de l'économie chinoise qui pourraient limiter la demande.

L'or est à nouveau en hausse, après quatre séances de baisse, porté par un dollar faible et l'anticipation par les investisseurs de politiques monétaires accommodantes par les principales banques centrales.

Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Véronique Tison

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant