Les Bourses européennes en baisse à mi-journée, sauf Londres

le
0
LA BOURSE DE PARIS EN LÉGÈRE BAISSE À LA MI-JOURNÉE
LA BOURSE DE PARIS EN LÉGÈRE BAISSE À LA MI-JOURNÉE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes sont orientées en légère baisse à mi-journée à l'exception de Londres, les investisseurs se concentrant sur les déclarations de banquiers centraux en quête d'indications sur l'évolution à venir des politiques monétaires, à l'approche d'un week-end prolongé sur de nombreux marchés.

Intervenant lors d'un forum de banquiers centraux et d'universitaires organisé au Portugal par la Banque centrale européenne (BCE), son président Mario Draghi a jugé que des réformes structurelles restaient nécessaires en Europe.

La présidente de la Réserve fédérale Janet Yellen doit également évoquer les perspectives économiques des Etats-Unis lors d'un discours à Rhode Island.

A Paris, l'indice CAC 40 cède 0,30% (15,32 points) à 5.131,38 points vers 12h50. À Francfort, le Dax recule de 0,44% alors qu'à Londres, le FTSE avance de 0,29%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 abandonne 0,43% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro 0,40%.

A rebours de tendance, la Bourse d'Athènes progresse de près de 0,5% à la mi-séance, alors qu'Athènes se montre optimiste sur la perspective d'un accord avec ses créanciers.

De l'autre côté de l'Atlantique, les futures sur indices signalent une ouverture quasi-stable de Wall Street, qui sera fermée lundi, comme les marchés allemand, britannique et suisse.

Sur le marché des changes, l'euro avance de 0,72% face au dollar, après la publication dans la matinée d'un indice Ifo supérieur aux attentes, malgré un premier recul en sept mois du climat des affaires en Allemagne.

Malgré l'accès de faiblesse du billet vert face à un panier de devises de référence, les cours du pétrole continuent de céder du terrain après avoir bondi de plus de 2% jeudi en raison de la baisse des stocks de brut aux Etats-Unis et des tensions géopolitiques au Moyen-Orient.

Aux valeurs, le titre Richemont cède 1,27%, après que le numéro deux mondial du luxe a fait état d'un repli de 8% de ses ventes à taux de change constants en avril.

L'action Banca Monte dei Paschi di Siena s'adjuge plus de 6% après que la banque italienne a annoncé jeudi que son appel au marché de trois milliards d'euros se ferait à une décote de 38,9%.

(Myriam Rivet pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant