Les Bourses européennes en baisse à l'ouverture, sauf Londres

le
0
LES BOURSES DE PARIS ET FRANCFORT RETOMBENT LÉGÈREMENT À L'OUVERTURE
LES BOURSES DE PARIS ET FRANCFORT RETOMBENT LÉGÈREMENT À L'OUVERTURE

PARIS/MILAN (Reuters) - A l'exception de Londres, les principales Bourses européennes retombent légèrement à l'ouverture lundi, sous la pression du secteur automobile alors que les valeurs de l'énergie se redressent avec les cours du pétrole.

Une demi-heure après le début des échanges, l'indice CAC 40 cède 0,31% à 4.968,55 points à Paris et le DAX recule de 0,12% à Francfort.

Le FTSE avance à l'inverse de 0,35% à Londres, soutenu par le compartiment des matières premières et les valeurs financières. HSBC, Standard Chartered et Barclays s'adjugent autour de 1,8% et figurent parmi les plus fortes progressions du FTSEurofirst 300.

Ce dernier grappille 0,01% tandis que l'indice EuroStoxx 50 de la zone euro recule de 0,09%.

Le secteur des ressources de base et celui du gaz et du pétrole gagnent autour de 0,8%, les meilleures performances des indices sectoriels européens devant les financières et les banques, qui progressent d'environ 0,5%.

Plus forte baisse du FTSEurofirst 300, l'action Continental abandonne 4,4% après avoir fait état de résultats trimestriels inférieurs aux attentes.

Renault cède de son côté 2,94% alors que le bras de fer entre l'alliance Renault-Nissan et l'Etat français se poursuit.

Avec le recul de l'équipementier allemand et du constructeur français, l'indice sectoriel européen de l'automobile baisse de 0,75%.

Deuxième plus forte baisse du FTSEurofirst 300, InterContinental Hotels Group retombe de 3,7% après avoir démenti vendredi soir des informations de presse selon lesquelles il étudiait différentes options stratégiques.

(Danilo Masoni; Myriam Rivet pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant