Les Bourses européennes effacent leurs pertes en fin de séance

le
0
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont effacé en fin de séance leurs pertes de la journée et ont terminé en hausse dans le sillage de Wall Street, dont la forte progression au lendemain des déclarations de la Réserve fédérale américaine a relégué au second plan l'absence prévisible de progrès dans les discussions sur la dette de la Grèce.

Les trois grands indices de la Bourse de New York avancent franchement au moment de la clôture en Europe, de l'ordre de 1% ou plus, le Nasdaq dépassant même son record du 10 mars 2000. La Fed a déclaré mercredi que le relèvement à venir des taux d'intérêt aux Etats-Unis serait progressif, ce qui a rassuré les investisseurs.

De nouveaux indicateurs économiques ont en outre conforté l'hypothèse d'une accélération de l'activité aux Etats-Unis, notamment celui des inscriptions hebdomadaires au chômage moins nombreuses que prévu.

Au terme d'une journée longtemps passée dans le rouge, le CAC 40 à Paris a terminé sur un gain de 0,27% (12,86 points) à 4.803,48 points. Le Footsie britannique a pris 0,41% tandis que le Dax allemand a été plus dynamique, avec une hausse de 1,11%.

L'indice EuroStoxx 50 a gagné 0,63% et le FTSEurofirst 300 0,16%.

Les indices européens ont longtemps été orientés à la baisse en raison des inquiétudes relatives à la Grèce.

Comme attendu, Athènes et ses créanciers ont campé sur leurs positions avant la réunion des ministres des Finances de la zone euro, dont peu de responsables attendent la moindre avancée. Le Fonds monétaire international (FMI) a pour sa prévenu que la Grèce serait en situation de défaut si elle ne lui rembourse pas 1,6 milliard d'euros dus le 30 juin.

Les déclarations de la Fed ont affaibli le dollar et l'euro est remonté au-dessus de 1,14 dollar.

(Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant