Les Bourses européennes effacent leurs gains en début de séance

le
0
LA BOURSE DE PARIS EFFACE SES GAINS EN DÉBUT DE SÉANCE
LA BOURSE DE PARIS EFFACE SES GAINS EN DÉBUT DE SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les marchés européens ont débuté en hausse mardi, puis ont rapidement effacé leurs gains, dans un climat de prudence en attendant l'issue des discussions autour de la dette grecque.

L'indice CAC 40 est stable (-0,02% à 3.404,98 points), alors que la Bourse de Francfort cède 0,3%, Londres 0,1% et l'EuroStoxx 50 recule de 0,07%.

Paris et Berlin ont pressé lundi Athènes d'accepter une nouvelle cure d'austérité en échange d'une aide financière, mais les partis politiques grecs ont reporté à mardi leur réponse aux conditions drastiques posées par les bailleurs de fonds.

Le président de l'Eurogroupe Jean-Claude Juncker a déclaré mardi qu'il n'avait aucun doute sur l'avenir de la Grèce dans la zone euro, à condition que le pays respecte ses obligations vis-à-vis des autres membres de la monnaie unique.

Lundi, les marchés avaient perdu du terrain dans la crainte d'un défaut désordonné de la Grèce, certains investisseurs évoquant le risque d'une sortie de la Grèce de la zone euro.

"Les opérateurs devraient avant tout privilégier la prudence lors de la séance d'aujourd'hui, la Grèce étant de plus en plus proche d'un défaut désordonné", selon Saxo Banque.

Aux valeurs, ArcelorMittal affiche l'une des plus fortes hausses de l'EuroStoxx 50 avec un gain de 2%, après avoir publié des résultats conformes aux attentes et annoncé être en avance sur son objectif de réduction de son endettement.

UBS recule de 1,4%. Le groupe suisse a annoncé un bénéfice net de 393 millions de francs suisses au quatrième trimestre, avec une perte avant impôts de CHF 256 millions dans la banque d'investissement et un discours prudent pour le T1 en zone euro.

The Swatch Group perd 4,3% après l'annonce d'un profit opérationnel de 1,61 milliard de francs suisses en 2011; légèrement inférieur aux attentes.

LVMH essuie la plus forte baisse du Stoxx 50, avec une perte de 2,5%.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Danielle Rouquié

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant