Les Bourses européennes débutent en légère hausse

le
0
LES MARCHÉS EUROPÉENS DÉBUTENT EN LÉGÈRE HAUSSE
LES MARCHÉS EUROPÉENS DÉBUTENT EN LÉGÈRE HAUSSE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes débutent en légère hausse lundi, portées par les bonnes performances des marchés asiatiques ce matin et après les records atteints à Wall Street vendredi à la faveur des bons résultats de Microsoft et d'Amazon.

La tendance est soutenue en outre par la perspective d'un maintien par la Réserve fédérale américaine de son programme de rachats d'actifs - lors de sa réunion mensuelle de mardi et mercredi - du fait de la fragilité de la reprise.

À Paris, l'indice CAC 40 grignote 0,08% à 4.275,73 points vers 8h25 GMT. À Francfort, le Dax progresse de 0,23% et à Londres, le FTSE gagne 0,14%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 avance de 0,17%, soutenu par la quasi-totalité des secteurs, qu'ils soient cycliques ou défensifs.

"Il est difficile (...) d'acheter à des plus hauts pluriannuels lorsque les éléments fondamentaux du marché ne justifient pas de tels niveaux, mais dans l'environnement actuel de faibles rendements, les traders achètent malgré leurs réticences", écrit Capital Spreads dans une note à ses clients.

L'indice S&P 500 a fini en hausse de 0,4% vendredi à un nouveau record historique, tandis que la Bourse australienne a gagné plus de 1% à un pic de cinq ans et que Tokyo a clôturé sur un gain de 2,2%.

Vendredi, Microsoft a pris 6% et Amazon.com +9,4% après des résultats supérieurs aux attentes, et ont toutes deux largement contribué au nouveau record du S&P.

En Europe ce matin, Lagardère gagne 2,55% après avoir annoncé la poursuite de ses discussions avec Vivendi (-0,11%) pour la vente de sa participation dans Canal+ France.

A Madrid, Iberdrola (+1,8%) affiche la plus forte hausse du Stoxx 50. JPMorgan a relevé sa recommandation de "sous-performance" à "neutre".

Assa Abloy gagne 2,8%, le premier fabricant de serrures dans le monde ayant annoncé un plan d'amélioration de sa rentabilité prévoyant la fermeture d'environ 30 usines et bureaux sur les trois prochaines années.

Le britannique G4S, leader mondial des services de sécurité, a gagné 1,1% après avoir rejeté une offre de 1,55 milliard de livres (1,8 milliard d'euros) de fonds d'investissement Charterhouse Capital Partners sur son activité de solutions pour la gestion de cash.

Les futures sur Bund à 10 ans allemand reculent dans un climat d'attrait pour le risque et le dollar se stabilise avant la réunion de la Fed. Mais les cambistes pensent que l'euro a la capacité de monter jusqu'à 1,40 dollar.

Le baril de Brent remonte au-dessus des 107 dollars, après trois séances de pertes, en perspective du maintien par la Fed de son soutien à la croissance.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant