Les Bourses européennes dans le vert dans les premiers échanges

le
0
Les Bourses européennes dans le vert dans les premiers échanges
Les Bourses européennes dans le vert dans les premiers échanges

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en hausse vendredi, les investisseurs espérant une action des banques centrales si nécessaire pour soulager les marchés après les élections législatives en Grèce ce dimanche.

À Paris, vers 9h50, le CAC 40 progressait de 0,94% à 3.061,05 points. À Francfort, le Dax gagnait 0,84% et à Londres, le FTSE prenait 0,56%. L'indice paneuropéen Eurostoxx 50 était en hausse de 1,11%.

La progression des places boursières est tirée par le rebond des valeurs bancaires et des cycliques industrielles. Le secteur européen des banques avançait de 1,47% et celui de des produits de base de 0,94%.

Le compartiment automobile (+1,08%) est aussi recherché malgré l'annonce d'une baisse de 8,7% des immatriculations de voitures neuves en mai dans l'Union européenne, selon l'Association des constructeurs européens d'automobiles (Acea).

Sur le front des valeurs, Barclays (+3,5%) affichait la plus forte hausse de l'EuroStoxx50.

Carrefour avançait de plus de 2% après avoir annoncé la cession à Marinopoulos de sa participation dans leur filiale commune, le partenaire du groupe de distribution français devenant son franchisé exclusif en Grèce, à Chypre, en Bulgarie et en Albanie et dans d'autres pays des Balkans.

L'action H&M gagnait 1,73% après que la chaîne de magasins de vêtements a fait état de ventes supérieures aux attentes.

De son côté, l'euro était ferme face au dollar, à plus de 1,26 dollar, sur des espoirs d'une action des banques centrales pour contrer une éventuelle tourmente sur les marchés financiers après les élections en Grèce, une éventualité évoquée par des sources au sein du G20 .

La devise unique était aussi favorisée par des statistiques américaines peu favorables au billet vert. Les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis ont de nouveau progressé tandis que les prix à la consommation ont reculé, donnant plus de marges de manoeuvre à la Réserve fédérale pour soutenir l'économie américaine.

Selon les cambistes, l'euro devrait pouvoir résister même en cas de victoire des partis anti-austérité en Grèce. "La réaction initiale sera négative (pour l'euro). Mais il est probable qu'après cela, le nouveau gouvernement maintiendra son engagement en faveur de l'euro et commencera à négocier avec les créanciers", a indiqué Junya Tanase, stratège sur les taux chez JPMorgan Chase.

Sur le marché obligataire, le contrat future sur le Bund allemand était stable, les espoirs d'une actions des banques centrales n'étant pas suffisant pour éloigner les investisseurs des actifs considérés comme sûrs. Le rendement du Bund ne progressait que légèrement, à 1,461%.

Parallèlement, le rendement des obligations espagnoles à 10 ans se détentait nettement mais restait à des niveaux élevés (6,84%), après avoir dépassé le seuil des 7% la veille. Celui de l'emprunt d'Etat italien à 10 ans baissait également mais évoluait toujours au-dessus des 6%.

Blandine Hénault pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant