Les Bourses européennes dans le vert à la mi-séance

le
1
HAUSSE DES BOURSES EUROPÉENNES À LA MI-SÉANCE
HAUSSE DES BOURSES EUROPÉENNES À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes sont en hausse à mi-séance et Wall Street devrait ouvrir sur une note positive, les marchés dans leur ensemble saluant le choix inattendu de la Banque du Japon (BoJ) d'appliquer désormais un taux d'intérêt négatif aux réserves excédentaires des banques.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,57% (24,80 points) à 4.346,96 points à 11h46 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,42% et à Londres, le FTSE avance de 0,87%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 progresse de 0,69% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,72%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse de 0,5% à 0,7%.

A une courte majorité, le comité de politique monétaire de la Banque du Japon a opté, à la surprise des marchés, pour un taux de -0,1% sur les réserves excédentaires des institutions financières déposées auprès d'elle, emboîtant ainsi le pas à la Banque centrale européenne (BCE) pour tenter de soutenir l'inflation et de prévenir la déflation.

"Il est désormais clair que les marchés actions ne peuvent pas se tenir debout tout seuls. Tant que l'économie sera fragile et que le monde sera plombé par un endettement élevé, les banques centrales et leur planches à billets seront nécessaires pour soutenir les marchés", commente Koen De Leus, économiste senior de KBC.

La Bourse de Tokyo a finit en hausse de 2,8% et celle de Shanghai a pris 3,24%.

Parmi les secteurs les plus recherchés en Europe, les banques bénéficient des bons résultats publiés par plusieurs établissements espagnols. L'indice sectoriel Stoxx prend près de 1%, Caixabank 2,8% et Sabadell plus de 6%.

A la baisse, l'indice des matériaux de base abandonne plus de 2%. A Paris, ArcelorMittal chute de 6,33%, la plus mauvaise performance du CAC, après les commentaires de l'allemand ThyssenKrupp (-2,4%) sur les risques liés à la faiblesse du marché de l'acier.

A l'opposé, Airbus (+2,36%) affiche la plus forte hausse du CAC après l'annonce d'une commande de trois gros porteurs A380 par All Nippon Airways (ANA), la première compagnie aérienne japonaise.

La suite de la journée sera animée entre autres par la première estimation, attendue à 13h30 GMT, du produit intérieur brut (PIB) américain au quatrième trimestre de l'an dernier, qui devrait marquer un net ralentissement: le consensus Reuters donne une croissance de 0,8% en rythme annualisé après 2,0% au troisième trimestre.

Le pétrole se stabilise, au-dessus de 33 dollars le baril pour le brut léger américain, et de 33,75 pour le Brent, dans l'attente de nouvelles informations sur la possibilité d'un accord entre grands pays producteurs pour réduire l'offre excédentaire mondiale.

(Atul Prakash; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.

Avertissement

Une erreur est survenue, merci de re-essayer ultérieurement.