Les Bourses européennes dans le vert à la mi-séance

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES RESTENT ORIENTÉES À LA HAUSSE À LA MI-JOURNÉE
LES BOURSES EUROPÉENNES RESTENT ORIENTÉES À LA HAUSSE À LA MI-JOURNÉE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes confirmaient leur hausse jeudi à la mi-journée et les valeurs cycliques (minières et bancaires surtout) se distinguaient, soutenues par la perspective de nouvelles mesures monétaires de soutien à la croissance aux Etats-Unis, par un léger mieux dans le secteur manufacturier chinois et par un secteur manufacturier qui a renoué avec la croissance en Europe.

Vers 12h30, le CAC 40, qui a franchi la barre des 4.000 points, progressait de 0,40% à 4.008,78 points. Au même moment, le Dax s'adjugeait 1,19% à Francfort et le FTSE avançait de 0,29% à Londres.

L'économie américaine reste sur le chemin de la reprise mais elle a encore besoin de soutien, a estimé mercredi la Réserve fédérale sans livrer d'indication sur ses intentions concernant une éventuelle diminution du montant de ses rachats d'actifs.

La croissance du secteur manufacturier chinois s'est légèrement accélérée en juillet par rapport à juin alors que les économistes interrogés par Reuters avaient anticipé une contraction.

En revanche, une autre mesure de l'activité manufacturière chinoise, donnée par l'indice PMI HSBC, a été beaucoup moins brillante, l'indice ressortant au plus bas depuis août 2012.

L'activité du secteur manufacturier dans la zone euro a renoué en juillet avec la croissance pour la première fois depuis deux ans, selon les résultats définitifs des enquêtes Markit publiées jeudi, qui confortent les anticipations d'une sortie de récession au troisième trimestre.

Quant à l'avalanche de résultats trimestriels européens de la journée, elle a donné une impression mitigée. Selon des données de Thomson Reuters StarMine, la moitié des sociétés composant l'indice Stoxx Europe 600 ont publié leurs comptes du deuxième trimestre et 54% ont atteint ou battu le consensus.

Le secteur bancaire affiche pour le moment la deuxième performance sectorielle, avec un gain de 1,65%, derrière celui des ressources de base (+1,74%), tandis qu'au contraire celui de la santé accuse la perte la plus forte, de 0,30%.

Société générale réalise la meilleure hausse de l'Euro Stoxx 50, de 8,85%. La banque s'est engagée jeudi à poursuivre ses efforts d'adaptation et a confirmé ses objectifs financiers à l'issue d'un deuxième trimestre une nouvelle fois marqué par une solide performance de ses activités de marché.

Bonne hausse également de Lloyds Banking Group, qui avance de 6,67%. La banque a dit jeudi qu'elle comptait atteindre avec de l'avance ses objectifs en matière d'économies, de renforcement des fonds propres et d'augmentation des marges.

GDF Suez réalise le deuxième gain de l'Euro Stoxx 50 (+5,50%) alors que l'énergéticien a publié jeudi des résultats en baisse au premier semestre, plombés par un marché de la production d'électricité en Europe qui ne montre aucun signe de reprise, mais a confirmé l'ensemble de ses objectifs.

Dans le secteur de la santé, Sanofi, en perdant 5,8%, accuse la plus forte perte de l'Euro Stoxx 50. Le laboratoire français a revu jeudi à la baisse sa prévision de bénéfice par action pour 2013 après des résultats affaiblis au deuxième trimestre par ses activités au Brésil et un repli de ses ventes dans les pays émergents du fait de la concurrence des génériques.

Repli conséquent également d'ArcelorMittal (-3,53%) et de BMW (-1,73%), deuxième et troisième baisses de l'Euro Stoxx 50.

ArcelorMittal, le premier sidérurgiste mondial, a abaissé jeudi sa prévision d'excédent brut d'exploitation pour cette année en raison notamment d'une demande inférieure aux attentes en Europe et aux Etats-Unis et d'une baisse des prix des matériaux bruts.

Le constructeur automobile bavarois a déclaré jeudi que son bénéfice d'exploitation de la division automobile avait baissé au deuxième trimestre conformément aux attentes, en raison d'une hausse des dépenses dans de nouvelles technologies de carburation et d'une guerre des remises sur le marché européen.

L'euro est en recul contre le dollar, tandis que le sterling est stable, dans un marché qui voit la Banque centrale européenne (BCE) et la Banque d'Angleterre confirmer leur attachement à poursuivre une politique monétaire ultra-accommodante.

Ce sentiment a permis au dollar de remonter sur un plus bas de six semaines inscrit mercredi contre un panier de devises, à la suite des déclarations de la Fed.

Les analystes pensent que le dollar reprendra son chemin haussier dans les semaines qui viennent car la Fed n'en demeure pas moins la première des grandes banques centrales susceptible de dénouer ses mesures exceptionnelles de soutien à la croissance.

Ce qu'a déjà dit la Fed et ce qui est attendu de la BCE cet après-midi sont autant d'éléments de soutien pour les Bunds allemands.

Le marché obligataire devrait plutôt ignorer le risque politique en Italie et en Espagne mais ce dernier pourrait à nouveau se révéler menaçant après les législatives de septembre en Allemagne, estiment des traders.

Les futures des Bunds sont en hausse de 0,69 point. Les rendements des emprunts émis par d'autres pays européens bien notés comme l'Autriche, la France, la Belgique et les Pays-Bas reculent de 5 à 6 points de base. Pour les emprunts italiens et espagnols, la baisse est de 2,5 à 4 pdb.

L'Espagne a placé pour 3,2 milliards d'euros de dette à trois et cinq ans, soit plus que le montant visé, grâce à une solide demande et les rendements ont été inférieurs à ceux d'une adjudication faite voici deux semaines.

Le contexte macroéconomique et monétaire soutient le marché pétrolier, où les futures sur le Brent sont passés au-dessus des 109 dollars le baril, tandis que ceux sur le WTI texan approchent des 107 dollars.

Le contexte géopolitique -avec les troubles en Libye et en Irak- est également un élément de soutien.

Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant