Les Bourses européennes dans le vert à la mi-séance

le
1
LES BOURSES EUROPÉENNES DANS LE VERT À LA MI-SÉANCE
LES BOURSES EUROPÉENNES DANS LE VERT À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes, à l'exception de Londres plombée par la banque HBSC, évoluent dans le vert à la mi-séance lundi soutenues par l'accord obtenu vendredi sur la dette grecque.

À Paris, le CAC 40 gagne 4,19 points, soit 0,09%, à 4.835,09 points vers 11h40 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,23% après avoir touché en tout début de séance un record à 11.158,55 points. A Londres, le FTSE recule de 0,39%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 gagne 0,19% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro 0,29%. La Bourse d'Athènes est fermée ce lundi pour cause de jour férié.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en légère baisse, le Dow Jones et le Standard & Poor's 500 ayant fini vendredi à des niveaux records.

Les ministres des Finances de la zone euro ont abouti vendredi à un accord de principe pour prolonger de quatre mois l'aide financière dont bénéficie la Grèce, en échange de promesses du gouvernement Tsipras de ne remettre en cause aucune réforme clé et d'honorer ses engagements financiers.,

"Nous avons franchi un premier obstacle mais la Grèce doit surmonter à présent un ensemble de mesures importantes", a commenté Peter Dixon, stratégiste chez Commerzbank. "Je ne pense que pas que tout soit réglé. Au cours des prochains mois, nous aurons davantage de discussions et sans doute un peu plus de volatilité sur le marché", a-t-il ajouté.

La progression des Bourses a été freinée par la publication de l'indice Ifo du climat des affaires. Même s'il a atteint en février un pic de sept mois, confirmant le bon début d'année enregistré par la première économie d'Europe, sa progression a été moins forte que prévu.

Sur le plan sectoriel, les ressources de base (-1,43%), l'énergie (-0,49%) et les banques (-0,51%) sont les seules indices du Stoxx 600 dans le rouge.

Le compartiment bancaire a effacé ses gains accumulés dans les premiers échanges après le mauvais accueil réservé aux résultats annuels de HSBC, poids lourd du secteur dont le titre cède 5,43%..

Hors bancaires, Holcim s'adjuge 1,11%. Le cimentier suisse, en passe de fusionner avec Lafarge (+0,85%), a fait état lundi d'une hausse de 1% de son bénéfice net 2014 à la faveur d'une réduction de ses coûts supérieure aux attentes.

A Paris, Cap Gemini (+2,04%) domine le CAC 40 et à l'autre bout du spectre, Technip (-2,54%) accuse le plus important recul. Areva perd 1,46%, signant l'une des plus fortes baisses du SBF 120, sous le coup d'une perte nette approchant les cinq milliards d'euros au titre de l'exercice 2014.

A Amsterdam, PostNL, plus forte hausse du Stoxx 600, s'envole de plus de 11%, le groupe postal néerlandais ayant publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes et levé les espoirs d'un versement de dividendes.

Aux changes, l'euro retombe (-0,69%) à 1,1303 dollar face au billet vert après s'être apprécié dans l'anticipation d'un accord sur la Grèce.

Le pétrole Brent de la mer du Nord (-1,66%) repasse sous la barre des 60 dollars le baril, en raison du déséquilibre persistant entre une offre abondante et une demande atone.

(Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fquiroga le lundi 23 fév 2015 à 13:24

    mais pour combien de minutes?????