Les Bourses européennes dans le vert à la mi-séance

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES AVANCENT À LA MI-SÉANCE
LES BOURSES EUROPÉENNES AVANCENT À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent mercredi dans le vert à la mi-séance, portées notamment par les banques dans la perspective de mesures de la Banque centrale européenne (BCE) pour réduire le poids de leurs créances douteuses.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture en hausse également à Wall Street dans la foulée de la nette progression de mardi, le bond des ventes de logements neufs en avril ayant alimenté l'optimisme concernant la croissance de la première économie du monde au deuxième trimestre.

Les marchés européens bénéficient par ailleurs du recul des craintes d'un vote des Britanniques en faveur d'une sortie de l'Union européenne lors du référendum du 23 juin et d'un apaisement des tensions en Grèce après l'aval donné par les ministres des Finances de la zone euro au déblocage d'une nouvelle tranche d'aide.

Le CAC 40 parisien gagne 43,65 points, soit 0,98%, à 4.475,17 vers 10h25 GMT. Le Dax à Francfort progresse pour sa part de 1,29% et le FTSE à Londres de 0,61%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro et le FTSEurofirst 300 prennent respectivement de 1,45% et 1,01%.

La plus forte hausse sectorielle en Europe est pour l'indice des banques, qui prend 2,28%. A Paris, Société générale signe la plus forte hausse du CAC 40 (+3,5%). Crédit agricole (+2,42%) figure également dans le peloton de tête.

La BCE présentera bientôt de nouvelles propositions pour réduire le poids des créances douteuses dans le secteur bancaire de la zone euro, a déclaré mardi la responsable de la supervision bancaire au sein de l'institution de Francfort.

Le secteur bancaire, poids lourd de la cote, reste porté en outre par la perspective de voir la Réserve fédérale américaine relever ses taux d'intérêt en juin ou en juillet.

Contre la tendance, Marks & Spencer perd plus de 8%, la plus forte baisse du Stoxx 600, après avoir annoncé que le plan de son nouveau directeur général visant à redresser les activités habillement et articles pour la maison du distributeur allait dans un premier temps peser sur les bénéfices.

Les ministres des Finances de la zone euro se sont engagés mercredi à alléger à terme la dette grecque si certaines conditions sont réunies, ce qui a convaincu le Fonds monétaire international de soutenir un nouveau plan de sauvetage en faveur d'Athènes.

Cette nouvelle a eu pour effet de faire reculer le rendement des obligations souveraines grecques à 10 ans de 28 points de base, à 7,10%, soit un nouveau creux de six mois. Les rendements portugais, espagnol et italien sont également en légère baisse.

Sur le front du pétrole, les cours sont orientés à la hausse, soutenus par des anticipations d'une nouvelle baisse des stocks de brut aux Etats-Unis..

(Patrick Vignal pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant