Les Bourses européennes consolident leurs gains à mi-séance

le
0
LES MARCHÉS EUROPÉENS DANS LE VERT À MI-SÉANCE
LES MARCHÉS EUROPÉENS DANS LE VERT À MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes consolident leurs gains mardi à mi-séance et Wall Street est attendue en hausse, après la publication d'indice européens manufacturiers en baisse mais légèrement supérieurs aux premières estimations.

La contraction de l'activité manufacturière de la zone euro s'est accentuée en mars et l'indice PMI définitif est ressorti à 46,8, contre 46,6 en estimation flash et 47,9 en février.

L'activité manufacturière allemande s'est contractée un peu moins qu'initialement estimé en mars, suscitant néanmoins des interrogations sur la vigueur de la reprise de la première économie européenne, tandis qu'en France elle a reculé pour le 13e mois consécutif.

À Paris, le CAC 40 gagne 1,08% (40,15 points) à 3.771,57 points à 12h13. À Francfort, le Dax progresse de 1,23% et à Londres, le FTSE est en hausse de 1,01%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 gagne 1,08%.

L'indice européen des ressources de base enregistre la plus faible hausse sectorielle en Europe (+0,03%), les cours des métaux ayant été plombés par la publication de plusieurs statistiques jugées peu encourageantes pour l'économie mondiale.

Aux valeurs, Vodafone (+4,53%) enregistre la plus forte hausse de l'EuroFirst 300, après que le blog Alphaville du Financial Times, citant des "sources habituellement fiables", a rapporté que Verizon Communications et AT&T travaillaient à une offre commune sur l'opérateur mobile britannique.

A Paris, Technip (+3,23%) marque la troisième plus forte hausse de l'indice parisien, le consortium composé du français et du japonais JGC Corporation ayant remporté l'appel d'offres portant sur la construction d'un site de gaz naturel liquéfié (GNL) dans la péninsule de Yamal, en Russie.

L'action Banca Monte dei Paschi di Siena perd 4,64% après l'annonce jeudi d'une perte annuelle plus lourde qu'attendu.

Sur le marché des changes, l'euro est reparti à la baisse face au dollar, après la publication de l'indice PMI manufacturier.

Le yen a atteint son plus haut niveau en un mois face au dollar et à la monnaie européenne, mais cette hausse devrait rester limitée dans l'attente de la réunion de politique monétaire de la Banque centrale du Japon des 3 et 4 avril.

Les futurs sur Bunds sont en légère baisse malgré le contexte d'incertitudes liées aux répercussions du plan de sauvetage chypriote et de l'indice ISM.

Les cours du pétrole sont repartis à la hausse, le baril de Brent évoluant au dessus de la barre des 111 dollars.

Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant