Les Bourses européennes clôturent en nette hausse

le
1
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé mardi en nette hausse, soutenues par le rebond des cours des ressources de base ainsi que par des publications d'entreprises bien accueillies, notamment celles de Publicis et L'Oréal.

À Paris, le CAC 40 a progressé de 1,32% (59,64 points) à 4.566,48 points. A Francfort, le Dax a pris 2,27%, tandis qu'à Londres, le FTSE gagnait 0,82% pour finir à un plus haut depuis début décembre 2015.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 a gagné 1,46% à 1.375,09 après avoir touché en séance 1.376,06, son plus haut depuis le 7 janvier dernier. L'EuroStoxx 50 de la zone euro a pris 1,6%.

L'indice paneuropéen des ressources de base a pris 4,54%, la plus forte hausse sectorielle en Europe, emmené par les géants miniers Anglo American (+8,49%) et BHP Billiton (+5,25%).

L'indice du secteur pétrolier et gazier a gagné 1,87% avec le net rebond des cours du pétrole après leur trou d'air de lundi provoqué par l'échec de la réunion des pays producteurs, dimanche à Doha.

"Le rebond des cours par rapport aux points bas de lundi est assez étonnant. Cela soutient l'appétit pour le risque et les devises liées aux matières premières", a dit Niels Christensen, spécialiste de la stratégie changes de Nordea.

Sur le front des publications, Publicis a pris 6,69%, la plus forte hausse du CAC 40, après avoir rapporté mardi un chiffre d'affaires en croissance organique de 2,9% au cours du premier trimestre de l'année.

L'Oréal (+5,02%) vient juste derrière après avoir fait état lundi soir d'un chiffre d'affaires supérieur aux attentes au premier trimestre et promis une accélération de sa dynamique en cours d'année.

Danone avance de 3,53% après l'annonce d'une croissance organique de son chiffre d'affaires supérieure aux attentes au premier trimestre.

Sur le marché des changes, l'euro reste ferme autour de 1,1375 dollar, à l'approche de la réunion du Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) qui se déroulera jeudi sur fond de critiques croissantes en Allemagne sur sa politique de taux ultra-bas.

A l'heure de la clôture en Europe, Wall Street évolue en légère hausse au lendemain d'un plus haut de neuf mois pour le Dow Jones, repassé lundi au-dessus de la barre des 18.000 points pour la première fois depuis le 21 juillet dernier.

(Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fquiroga il y a 8 mois

    pas de doute, les ordinateurs des banksters sont unanimes et interconnectés.....demain ils prendront des pseudo-bénéfices et crac-boom-hue.....les PP pigeonnésc omme d'hab.......