Les Bourses européennes clôturent en nette hausse

le , mis à jour à 18:53
2
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont gagné mercredi plus de 2%, portées notamment par un rebond du secteur automobile après la décision de la Chine de réduire nettement la fiscalité sur certains véhicules et des gains pour les ressources de base dans le sillage d'une envolée de l'action Glencore.

Les places financières terminent ainsi sur une note positive un trimestre éprouvant, le pire enregistré depuis quatre ans, quand la crise de la zone euro battait son plein.

À Paris, le CAC 40 a pris 2,57% (+111,56 points) à 4.455,29 points. À Francfort, le Dax a avancé de 2,22% et à Londres, le FTSE a gagné 2,58%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 a progressé de 2,5% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 2,34%.

Le CAC 40 - l'un des rares indices boursiers occidentaux à encore être en hausse depuis le début de l'année - a perdu 6,99% au troisième trimestre, sa plus forte baisse trimestrielle depuis le troisième trimestre 2011 (-25,12%). Sur le seul mois de septembre, l'indice parisien a perdu 4,25%.

Le FTSE-100 britannique et le Dax allemand ont chuté respectivement de 7,04% et 11,74% sur le trimestre, le FTSEurofirst300 reculant pour sa part de 9,25% sur la même période.

Les inquiétudes concernant l'ampleur du ralentissement économique chinois et ses conséquences sur la conjoncture en général et la demande de matières premières en particulier sont le principal facteur d'explication du plongeon des Bourses sur le trimestre.

Du côté des valeurs individuelles, Glencore (+14,08%) et Sainsbury (+13,83%) affichent mercredi les plus fortes hausses de l'indice Stoxx 600.

Le géant des matières premières, dont le titre avait plongé de près de 30% lundi, poursuit sa remontée après avoir apparemment rassuré les investisseurs sur la solidité de ses finances.

Le distributeur britannique s'est dit pour sa part bien parti pour dégager cette année un bénéfice supérieur aux prévisions des analystes financiers.

A l'heure de la clôture en Europe, Wall Street évolue dans le vert, soutenue par un chiffre de créations d'emploi dans le secteur privé meilleur que prévu et de bon augure pour le rapport officiel sur l'emploi qui sera publié vendredi.

(Patrick Vignal pour le service français, avec Raoul Sachs)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fred1903 le mercredi 30 sept 2015 à 21:16

    Bref rebond technique ca va replonger

  • mlemonn4 le mercredi 30 sept 2015 à 19:44

    C'est sûr avec la déflation qui s'est installée en Europe, et tout le monde nie, le prix des actions vont monter !! comme d'ailleurs beaucoup d'autres actifs à commencer par l'immobilier qui a commencé lui à baisser mais pas encore suffisamment; on veut faire croire que c'est la reprise mais les prix baisseront de 25 à 30% ; Les bourses donc vont rebaisser car le niveau de valorisation actuelle des actifs calculés par les modèles traditonnels ne sont plus valides.