Les Bourses européennes clôturent en net recul, Paris cède 1,02%

le
0
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en net recul vendredi, les tensions entre la Russie et l'Occident autour de la crise ukrainienne, le défaut de l'Argentine et les inquiétudes sur la banque portugaise Banco Espirito Santo contribuant à alimenter la correction sur les marchés.

À Paris, l'indice CAC 40 a terminé en baisse de 1,02% à 4.202,78 points. Le Footsie britannique a cédé 0,76% et le Dax allemand 2,1%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 a abandonné 1,38% et le FTSEurofirst 300 a reculé de 1,23%.

La Bourse de Madrid a sous-performé avec une perte de 1,8%, les investisseurs évoquant l'exposition des entreprises espagnoles à l'Argentine.

De même, la Bourse de Lisbonne a perdu 3,04%.

Les pertes massives de Banco Espirito Santo (BES) et des révélations sur de possibles agissements illégaux de responsables de l'établissement ont incité les investisseurs à la prudence.

La cotation de la banque a été suspendue alors que le titre chutait de plus de 40%, après une dégringolade de 42% la veille.

Selon des sources proches du dossier, les autorités envisagent d'aider la banque à renforcer ses fonds propres, en plus d'une augmentation de capital. L'une d'elles a évoqué un besoin de trois milliards d'euros.

Sur l'ensemble de la semaine, le CAC a perdu 2,95% et l'EuroStoxx 3,23%.

De son côté, le dollar a cédé du terrain après un rapport du gouvernement américain reflétant un ralentissement inattendu de la croissance du marché de l'emploi et levant les craintes d'un relèvement rapide des taux d'intérêt outre-Atlantique.

(Blaise Robinson, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Willfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant