Les Bourses européennes clôturent en hausse, sauf Londres

le
1
CLÔTURE EN HAUSSE DES MARCHÉS EUROPÉENS, SAUF LONDRES
CLÔTURE EN HAUSSE DES MARCHÉS EUROPÉENS, SAUF LONDRES

PARIS/LONDRES (Reuters) - A l'exception de Londres, les Bourses européennes ont terminé en hausse lundi, menées par Madrid qui a profité de la sortie de l'impasse politique en Espagne, dans un contexte d'activité soutenue en zone euro et de hausse des bancaires.

Les entreprises en zone euro ont connu en octobre leur croissance la plus vive de l'année malgré une augmentation des prix sans précédent depuis plus de cinq ans, selon la version préliminaire des indices Markit.

A Madrid, le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) a de facto donné dimanche son feu vert à la création d'un gouvernement conservateur minoritaire dirigé par Mariano Rajoy, mettant ainsi fin à dix mois de paralysie politique après deux élections législatives sans majorité.

À Paris, l'indice CAC 40 a terminé en hausse de 0,36% (16,51 points) à 4.552,58 points. Le Footsie britannique a perdu 0,49% mais le Dax allemand a pris 0,47%. L'indice EuroStoxx 50 a avancé de 0,53% tandis que le FTSEurofirst 300 (-0,04%) et le Stoxx 600 (-0,01%) ont tous deux fini sur une note stable.

L'indice Ibex de la Bourse de Madrid a nettement surperformé le reste des places boursières en Europe avec un gain de 1,27% en réaction à la décision du PSOE de s'abstenir lors du vote de confiance auquel le président du gouvernement sortant entend se soumettre la semaine prochaine au Parlement.

Les valeurs bancaires sont arrivées en tête des hausses sectorielles avec un gain de 1,49%. En Espagne, Caixabank a pris 4,75%, plus forte hausse de l'EuroFirst, Bankia 3,98% et Banco Santander 3,74%.

A la clôture en Europe, les indices américains prennent entre 0,5% et 1% malgré un certain scepticisme sur les chances que le rachat de Time Warner par AT&T obtienne le feu vert des autorités anti-trust.

Unicredit (+4,04%), Credit agricole (+3,34%) et Commerzbank (+3,19%) ont figuré également parmi les plus fortes hausses sur les marchés européens.

Banca Monte dei Paschi di Siena a bondi de 28% à Milan. La banque toscane en difficulté se prépare à dévoiler lundi un nouveau plan de redressement sous la férule du nouvel administrateur délégué Marco Morelli.

Par ailleurs, deux OPA, lancées par des sociétés chinoises, se sont heurtées à des difficultés, ce qui a fait chuter les actions des entreprises cibles.

Syngenta a chuté de 5,81%, plus forte baisse de l'indice FTSEurofirst 300, la compagnie publique chinois ChemChina n'ayant proposé aucune concession en contrepartie de son offre de près de 40 milliards d'euros sur le producteur suisse de pesticides et semences.

De même, l'action de l'équipementier allemand des semiconducteurs Aixtron a abandonné 13,31% le gouvernement allemand ayant retiré son autorisation à son rachat par le chinoise Fujian Grand Chip Investment Fund (FGC) pour 670 millions d'euros, évoquant des raisons de sécurité.

Sur le marché obligataire, le rendement de la dette portugaise a encore cédé quatre points de base à 3,15% après la décision, largement attendue, de l'agence de notation DBRS de confirmer vendredi sa note "BBB (basse)" pour un pays qui reste ainsi en catégorie d'investissement, ce qui lui donne accès au programme d'achats de titres de la BCE.

(Patrick Graham et Alistair Smout, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • guerber3 il y a un mois

    La pègre financière joue avec son P.Q. : le vice à l' état brut...!!!