Les Bourses européennes clôturent en hausse

le
0
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont fini en hausse jeudi, à des plus hauts de plus de quatre mois, alors que Wall Street restait bien orientée, dans des marchés soutenus par de bons résultats trimestriels, dont Nokia et Electrolux et Akzo Nobel.

À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 0,87% à 3.263,64 points. Le Footsie britannique a pris 0,5% et le Dax allemand 1,11%, tandis que l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 a progressé de 0,78% et l'EuroFirst a pris 0,95% à 1.063,73 points, clôturant à son plus haut niveau depuis début avril.

Les valeurs cycliques ont mené la hausse.

Les technologiques (+2,58%) ont signé la plus forte hausse sectorielle, profitant notamment du rebond de Nokia, en hausse de près de 12% après l'annonce de lourdes pertes au deuxième trimestre, mais d'une trésorerie meilleure qu'attendu.

Les valeurs automobiles, avec PSA Peugeot Citroën en hausse de 7,64%, figurent également parmi les plus fortes hausses sectorielles du jour, alors que l'indice des services collectifs (-0,34%) a été le seul à finir dans le rouge.

Toutefois, une série d'avertissements sur les résultats et un nouvel accès de tension sur les taux de rendement de la dette souveraine espagnole, qui ont franchi le seuil jugé dangereux de 7% dans le courant de la journée, ont limité les gains et pesé sur l'euro.

Jusqu'à présent, 64% des grandes et moyennes capitalisations ayant déjà publié leurs comptes trimestriels ont atteint ou dépassé leur consensus de résultats, qui ressortent en hausse de 3,4% en moyenne sur l'année, selon les données StarMine de Thomson Reuters.

Les traders ont largement commenté pendant la séance une information de presse selon laquelle l'aide européenne aux banques espagnoles pourrait servir en partie à racheter des obligations espagnoles sur les marchés primaire et secondaire. Toutefois, un porte-parole de la Commission a démenti cette information, affirmant que le plan de sauvetage des banques espagnoles était uniquement destinée à recapitaliser les banques.

Le vote des députés allemands en faveur de la contribution de Berlin au plan d'aide de la zone euro au secteur bancaire espagnol a eu lieu après la clôture.

Juliette Rouillon pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant