Les Bourses européennes clôturent en baisse, Lisbonne chute

le
0
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en net recul mercredi, affectées par un nouveau signe de ralentissement de la croissance en Chine, les doutes sur l'avenir de la coalition au pouvoir au Portugal et les tensions en Egypte.

La crise politique à Lisbonne a fait chuter l'euro à un plus bas de cinq semaines, de 1,2921 dollar, avant qu'il ne repasse la barre de 1,30 dollar en fin d'après-midi.

À Paris, l'indice CAC 40 a terminé en baisse de 1,08% à 3.702,01 points. Le Footsie britannique a cédé 1,17% et le Dax allemand 1,03%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 a abandonné 1,25%.

En première ligne, la Bourse de Lisbonne a chuté de 5,31% tandis que le rendement de l'obligation souveraine portugaise à 10 ans se tendait encore, à 7,535% contre 6,519% mardi, après avoir franchi le seuil des 8% dans la matinée.

Les indices PMI des services européens publiés dans la matinée avaient suggéré une stabilisation dans la zone euro et une reprise en Grande-Bretagne, mais les observateurs ont surtout retenu une croissance du secteur des services en Chine au plus bas depuis neuf mois.

Les bancaires ont figuré parmi les plus fortes baisses sectorielles en raison de la crise portugaise qui pourrait remettre en cause ses mesures d'austérité. Leur indice a perdu 1,13% et Banco Comercial Portugues, première banque portugaise, a décroché de 12,9%.

Le marché pétrolier, lui, est soutenu par les vives tensions politiques en Egypte, ainsi que par la forte baisse, de 10,3 millions de barils, des stocks de pétrole aux Etats-Unis la semaine dernière, selon les chiffres de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA).

Le brut léger américain se maintient au-dessus de 100 dollars le baril, le Brent a franchi les 105 dollars.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant