Les Bourses européennes clôturent en baisse, excepté Londres

le
0
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS (Reuters) - A l'exception de Londres, portée par les valeurs bancaires, les Bourses européennes ont reculé mardi à l'approche des grands rendez-vous économiques de la semaine, tirées vers le bas par plusieurs poids lourds de la cote dont l'allemand Linde, numéro un mondial des gaz industriels, qui a plongé après avoir révisé à la baisse ses objectifs pour 2017.

A Paris, le CAC 40 a abandonné 43,07 points, soit 0,87%, à 4.914,53 points tandis qu'à Francfort, le Dax, pénalisé par Linde, perdait 1,06%.

A Londres, le FTSE a pris 0,62% grâce aux banques, qui ont bénéficié des résultats des tests de résistance de la Banque d'Angleterre n'obligeant les établissements concernés à aucune mesure immédiate de renforcement de leur bilan.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 et l'EuroStoxx 50 de la zone euro ont reculé respectivement de 0,34% et 0,76%.

La prudence est de mise sur les places européennes avant la réunion de la Banque centrale européenne (BCE), jeudi, et les chiffres de l'emploi américain le lendemain.

Wall Street, qui évolue dans le vert à l'heure de la clôture en Europe, profite pour sa part du chiffre de l'indice PMI manufacturier Caixin/Markit chinois, qui traduit une contraction moins prononcée de l'activité en novembre et entretient ainsi l'espoir de voir les mesures de soutien prises par Pékin profiter enfin à l'économie.

Aux valeurs en Europe, Linde a chuté de 14,34%, de loin la plus forte baisse de l'Eurofirst 300, après avoir revu en baisse ses objectifs pour 2017. Dans son sillage, Air liquide a cédé 4,98%, le plus net repli du CAC 40 à Paris.

Contre la tendance à Francfort, RWE, le deuxième producteur allemand d'électricité, a bondi de 16,57% après avoir annoncé son intention de scinder ses activités d'énergies renouvelables, de réseaux et de distribution au sein d'une nouvelle filiale destinée à être cotée en Bourse d'ici à un an.

Autre compartiment bien orienté, les banques. L'indice du secteur a pris 0,74% avec des gains de 4,62% pour Barclays, de 2,4% pour Lloyds Banking Group et de 3,24% pour Royal Bank of Scotland 3,24%.

(Patrick Vignal pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant