Les Bourses européennes clôturent en baisse

le
0
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

(Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en baisse lundi, le recul marqué des valeurs bancaires ayant occulté la progression du secteur des matières premières avec la hausse des cours de nombreux métaux.

Les volumes sont restés limités en l'absence des investisseurs américains, la journée étant fériée aux Etats-Unis pour l'Independence Day.

À Paris, le CAC 40 a terminé en repli de 0,91% (-39,10 points) à 4.234,86 points. Le Footsie britannique a cédé 0,84% et le Dax allemand 0,69%, l'indice EuroStoxx 50 0,72% et le FTSEurofirst 300 0,55%. Tous étaient dans le vert à l'ouverture mais la tendance s'est inversée à l'approche de la mi-séance.

Le FTSEurofirst 300 avait repris plus de 7% en quatre séances la semaine dernière après le choc du Brexit, profitant des anticipations de nouvelles mesures de soutien des grandes banques centrales, BCE en tête. Mais certains analystes s'attendent désormais à ce que la prudence l'emporte à court terme, en attendant entre autres la réunion de politique monétaire de la BCE le 21 juillet.

Ce lundi, l'indice Stoxx européen des banques a figuré parmi les baisses les plus marquées, abandonnant 1,58%, en raison notamment d'un nouvel accès de faiblesse des banques italiennes, après l'envoi par la BCE à Banca Monte dei Paschi di Siena d'une lettre lui demandant de réduire son exposition aux créances douteuses de 40% en trois ans.

La cotation de Monte Paschi affiche en clôture une chute de 13,99% à un nouveau plus bas historique de 0,3290 euro, les analystes redoutant un nouvel appel au marché. L'indice des banques italiennes a perdu 3,68%.

Autre secteur malmené, à cause des craintes liées au marché britannique, l'automobile a abandonné 1,95%. A Paris, Valeo (-4,39%), Renault (-3,56%) et Peugeot (-2,69%) affichent les plus mauvaises performances du CAC.

A la hausse, le compartiment des ressources de base, qui inclut les minières, a pris 1,65% grâce à la hausse des métaux que favorisent les espoirs de nouvelles mesures de soutien en Chine. Glencore et BHP Billiton ont progressé de 4,36% et 1,3% respectivement. Le sidérurgiste ArcelorMittal a fini en tête du CAC avec un gain de 2,16%.

Sur le marché des changes, peu animé faute d'échanges sur les marchés américains, le dollar australien a effacé une partie des pertes provoquées par l'absence de vainqueur clair aux élections législatives de samedi.

Le pétrole est quant à lui pratiquement stable, juste au-dessus des 50 dollars le baril pour le Brent et autour de 48,85 dollars pour le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI).

(Marc Angrand pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant